Comenius Regio - Partenariat France/Turquie - Turquie News
lundi 15 août 2022

Comenius Regio - Partenariat France/Turquie

France : Teich/Samsun

Publié le | par Sophie C. | Nombre de visite : 436 |
Comenius Regio - Partenariat France/Turquie

Les partenariats Comenius Regio ont pour objet de favoriser la coopération régionale dans le domaine de l’enseignement scolaire, ainsi que l’échange d’expériences et de bonnes pratiques entre régions et villes d’Europe, sur des sujets de leur choix.

Ces partenariats aident les collectivités territoriales à améliorer les options éducatives proposées aux élèves en âge scolaire. Elles sont invitées, avec les écoles et autres partenaires compétents de leurs régions ou villes, à former un réseau avec d’autres régions européennes et à collaborer sur tout sujet d’intérêt commun.

Dans l’académie de Bordeaux, trois projets de ce type sont en cours de réalisation. Outre le projet Teich/Samsun, la mairie de Bègles travaille avec la ville de Collado Villalba (près de Madrid) sur l’utilisation des bibliothèques en tant que moyen d’inclusion sociale et d’ouverture à l’Europe ; le conseil général de Dordogne, quant à lui, est en partenariat avec la Navarre sur le thème « Rivière et Patrimoine ».

[**Accueil d’une délégation turque*]

Une délégation composée d’une dizaine de responsables éducatifs et d’enseignants turcs séjourne pour une semaine au Teich. C’est dans le cadre d’un programme Comenius Regio (voir ci-dessous) que cette délégation, conduite par M. Mustafa CORA, recteur de l’académie de Samsun, vient travailler avec ses homologues girondins.

Mme Esnault, directrice académique adjointe des services de l’éducation nationale pour la Gironde a accueilli M. le recteur, pour lui présenter les caractéristiques de l’enseignement en Gironde.

[**Le projet franco-turc*]

Le projet consiste en l’échange de compétences et de savoir-faire dans le domaine de l’environnement entre le collège Montaigne de Lormont , le collège du Teich et le parc ornithologique du Teich en Gironde, ainsi que le collège Doganca Ilkogretim Okulu de Bafra, le collège Fatih Ilkogretim Okulu de Terme et le Kizilirmak Deltasi Kus Cenneti (parc ornithologique) de la province de Samsun en Turquie.

Ces six partenaires principaux mettent en place une collaboration ayant pour objectif le partage des connaissances et des pratiques ayant cours dans les établissements scolaires en matière d’environnement (cours de sciences, projets d’établissements…) ainsi que la mise en place, au sein de structures comme les parcs ornithologiques, de dispositifs d’éducation à l’environnement et d’infrastructures pour l’accueil du public (scolaire, famille, ornithologues).

La thématique secondaire de ce projet est la mise en place d’un travail pluridisciplinaire dans les établissements autour de la thématique des migrations : celle des hommes et celle des oiseaux.

[**D’une réserve naturelle à l’autre avec la Turquie*]

La réserve accueille toute la semaine une délégation turque dans le cadre d’un partenariat
Depuis hier, la Réserve ornithologique du Teich accueille une délégation turque. Le Conseil général de la Gironde et la municipalité de Samsun, située au nord de la Turquie, dans la province éponyme, ont signé il y a trois ans un accord de coopération.

« L’idée étant de favoriser les rencontres, de promouvoir aussi la Turquie  », résumait, hier, Philippe-Henri Ledru, chef de la mission coopération au Conseil général, en précisant que cela s’inscrit dans le cadre d’un projet Comenius Regio financé par l’Union européenne. Quant au choix du lieu d’accueil, il s’est imposé de lui-même.

Échanges in situ et ex situ
« Samsun a aussi un parc régional naturel. Il n’a que 2 ans, alors que la réserve en a 40. » L’an passé, Véronique Hidalgo, la directrice, et Claude Feigné, le responsable scientifique de la réserve, se sont rendus en Turquie. Hier, ils accueillaient leurs homologues. Avec eux, beaucoup d’enseignants.

« Nous avons choisi deux collèges, un en zone rurale, au Teich, et un en zone urbaine à Lormont. Samsun en a fait tout autant. Chaque collège échange avec celui de son pays  », poursuit Philippe-Henri Ledru. En résumé, les deux pays échangent entre eux au niveau des parcs et les établissements scolaires jouent à domicile au cours de cette semaine. Aujourd’hui, une classe de sixième de Lormont vient passer une journée d’animation sur le site. Mercredi, la délégation turque se penche sur l’outil d’apprentissage que peut représenter une telle « sortie nature ». Jeudi, une classe de sixième du Teich va à Lormont pour une animation « urbaine ».

[**Traduction avec Atatürk*]

« Nous travaillons tous à la protection de l’environnement. Cet échange, c’est un apport de culture entre deux peuples liés depuis des années  », expliquait hier Mustafa Cora, l’inspecteur d’académie de Samsun. Sur place, la liaison a été assurée par l’association Atatürk de Lormont. Son vice-président, Izzat Koc, avait déjà servi de traducteur sur le bassin d’Arcachon. C’était en 2011, lorsque les handballeuses de Mios avaient rencontré leurs homologues turques.

Dans le cadre du projet Comenius Regio, la manche retour est prévue au mois d’avril ou de mai. Cette fois-ci, c’est une délégation française qui se rendra au pays d’Atatürk.

Sources : Sud Ouest



À lire aussi