facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Coronavirus en France : 1 décès

Ecrit par Engin, 2020-02-15 16:58:04


Coronavirus en France : 1 décès, 4 guéris, 6 hospitalisés

Le nombre de morts a dépassé le cap des 1500 en Chine.

La France a, elle, annoncé un premier décès sur son territoire.

Avec ; Le Figaro

L’hôpital Bichat à Paris, où le patient chinois atteint du coronavirus est décédé.

Après le décès d’un patient chinois âgé de 80 ans infecté par le nouveau coronavirus et l’annonce de plusieurs guérisons, il reste six personnes hospitalisées en France : une Chinoise à Paris et cinq Britanniques contaminés par un même compatriote dans la région lyonnaise.

Coronavirus : un premier patient, un touriste chinois, est décédé en France
Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a annoncé ce samedi 15 février la mort d’une personne atteinte du coronavirus en France. Il s’agit du premier décès en Europe, un touriste chinois âgé de 80 ans et hospitalisé depuis le 25 janvier.

Un octogénaire décédé

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé le décès vendredi 14 février au soir d’un ressortissant chinois de 80 ans, en réanimation depuis plusieurs jours à l’hôpital Bichat à Paris.

Arrivé en France le 23 janvier, cet homme originaire de la province de Hubei avait dans un premier temps consulté les urgences de l’hôpital européen Georges Pompidou le samedi 25 janvier mais n’avait pas été repéré comme un cas suspect car il ne correspondait pas aux critères. Il avait de la fièvre mais ni toux ni signe respiratoire et ne venait pas de Wuhan, épicentre de l’épidémie, mais d’une ville à 400 km au nord.

Il a ensuite développé des problèmes respiratoires qui ont motivé un changement de son classement et le test s’est révélé positif le 28 janvier. « Son état s’était rapidement dégradé et il était depuis plusieurs jours dans un état critique », a indiqué samedi 15 février la ministre de la Santé.

Quatre guérisons

Quatre patients contaminés par le nouveau coronavirus sont guéris et ont pu quitter les hôpitaux où ils étaient pris en charge en isolement.

Il s’agit d’abord d’un couple de chinois, qui avaient fait partie des premiers cas annoncés le 24 janvier, sortis de l’hôpital Bichat mercredi. L’homme de 31 ans et la femme de 30 ans originaires de Wuhan étaient arrivés en France le 18 janvier.

Jeudi 13 février, un patient chinois de 48 ans a pu sortir à son tour après 22 jours d’hospitalisation à Bordeaux. Cet homme, rentré en France le 22 janvier à bord d’un avion en provenance de Chine, était notamment passé par Wuhan. Il avait été hospitalisé le lendemain après s’être présenté à SOS-Médecins avec toux et fièvre. La confirmation de sa contamination avait été annoncée le 24 janvier. L’équipe médicale a annoncé ce vendredi 15 février que ce patient avait été traité avec du remdesivir, un antiviral « prometteur ».

Un médecin hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, est aussi sorti vendredi 14 février, selon Agnès Buzyn. Ce premier cas avéré de transmission sur le sol français avait été annoncé le 30 janvier : il s’agit d’un médecin libéral qui a été contaminé par un patient chinois, parti ensuite pour Taïwan où il a déclaré la maladie. Le chef de service des maladies infectieuses de cet hôpital, le professeur Eric Caumes, a indiqué à France 2 que ce patient suivait un traitement expérimental, basé sur des molécules utilisées « dans d’autres maladies virales ».

Les critères de sortie des patients guéris répondent à un « protocole extrêmement sûr » qui fait l’objet d’un « consensus international » : les symptômes (fièvre, toux...) doivent avoir disparu et « on exige deux tests négatifs » dans un intervalle de 24h pour s’assurer qu’ils ne sont plus contagieux, a décrit cette semaine le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Ils ne nécessitent aucun suivi particulier.

Six patients encore hospitalisés
Six personnes restent hospitalisées mais leur « état n’inspire pas d’inquiétude », selon Agnès Buzyn. La fille du patient décédé, une femme chinoise de 50 ans dont la contamination avait été annoncée le 29 janvier « devrait pouvoir sortir prochainement » de Bichat, a annoncé la ministre. On ne sait pas si elle était arrivée en France déjà malade ou si le virus lui a été transmis par son père sur le sol français.

Les derniers cas en date, annoncés le 8 février, sont cinq Britanniques - quatre adultes et un enfant de 9 ans - hospitalisés à Lyon pour deux d’entre eux et Grenoble pour les trois autres.

Ils ont été contaminés par le même homme : un compatriote de retour de Singapour, qu’ils avaient côtoyé dans un chalet des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie) où il avait séjourné quelques jours fin janvier.

Une autre personne infectée dans le chalet par ce même homme a ensuite été hospitalisée sur l’île espagnole de Majorque. Après son séjour en France, le Britannique à l’origine des autres cas était retourné au Royaume-Uni, où il est lié à au moins cinq autres cas de coronavirus.

En Haute-Savoie, 61 tests ont été réalisés pour s’assurer que d’autres personnes n’avaient pas été contaminées. Tous se sont avérés négatifs.

coronavirus France
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank