dimanche 28 novembre 2021
Accueil | Nos rubriques | Gastronomie

Le "Kebab" un sandwichs les plus appréciés dans le monde

vendredi 12 novembre 2021 | par Hakan



Le "Kebab" un sandwichs les plus appréciés dans le monde

Le "Kebab" veut dire viande rôtie. Celle-ci est savamment préparée. Elle est d’abord marinée des heures durant dans un mélange d’épices, d’huile d’olive, du yogourt et de lait. Les tranches de viande sont ensuite empilées sur la broche verticale. L’ensemble forme un gros cône qui tourne tout doucement au-dessus du foyer.

Avec cette cuisson lente, la graisse s’échappe et la viande devient moelleuse. De fines lamelles sont découpées au fur et à mesure de la cuisson. Elles sont ensuite déposées dans un pain type pita ou une galette roulée (dürüm).

De la tomate, de la salade et des oignons complètent l’ensemble. Différentes sauces sont proposées. On peut souvent choisir entre une sauce blanche, une sauce cocktail, une mayonnaise, une sauce piquante… Il en existe de nombreuses variantes.

Il reste à déguster une viande parfumée et fondante mêlée aux crudités croquantes et au pain moelleux.

Kebab, un savoir-faire ancestral

L’origine du döner kebab remonte au 16e siècle, dans l’Empire ottoman. Il s’agit alors d’un plat à base de fines tranches de viande cuites sur une broche tournante. La façon de rôtir avec la broche à la verticale apparaît beaucoup plus tard, vers la fin du 19e siècle.

Originellement, la viande utilisée est le mouton. De nos jours, le kebab est souvent fait avec du veau ou un mélange de ces deux viandes. Certains le réalisent avec du poulet ou de la dinde.

Le kebab sous forme de sandwich est lui aussi ancien. De nombreuses recettes de la cuisine anatoliennes sont faites à base de céréales. C’est ainsi que les Anatoliens garnissent un pain sans levain de morceaux de viande rôtie. Cette galette est le dürüm. Le döner kebab est aujourd’hui un des plats à emporter les plus demandés dans le monde occidental. Il est nourrissant, complet, plein de parfums et économique.

Certains restaurants inventent leur propre recette de kebab. Ils utilisent des produits de qualité et s’attachent à marier des saveurs nouvelles. L’important est que la viande reste fondante et parfumée et l’accompagnement de première fraîcheur. Il satisfait tous les appétits.

Döner kebab et dürüm döner, la tradition renouvelée

Comme pour de nombreuses spécialités culinaires populaires, la paternité du döner kebab est disputée. Est-il originaire d’Allemagne comme certains le prétendent ? Connu sous le nom de german sandwich au Etat-Unie. Est-il de vieille tradition ? Qu’importe, le döner kebab est avant tout un sandwich savoureux qui se mange à toute heure.

L’incontournable kebab tel que nous le connaissons provient directement de… l’Allemagne ! En 1971, l’immigré turc Mehmet Aygün invente ce sandwich phare à Berlin. Travaillant dans un snack, il décide de servir la viande grillée à la broche dans un pain pita. De forme ronde, il s’utilise fréquemment au sein des cuisines turque et orientale.

Le nom kebab vient de kepa, une manière de cuire la viande très particulière inventée par les Turcs. On dit même que les Ottomans avaient l’habitude, au Moyen-Âge, d’enfiler des morceaux de viande sur leurs épées pour les faire cuire.

La pita gyros le dérivé du kebab favori des Grecs

À Athènes et dans les autres villes grecques, de nombreux vendeurs proposent aux alentours de midi cette délicieuse préparation. Son odeur alléchante, son visuel coloré séduisent tous les gourmands. Les Grecs la consomment généralement en s’asseyant quelques instants sous le soleil. Simple, rafraîchissante, complète et copieuse à la fois, la pita gyros comble de plaisir les estomacs les plus exigeants.

La pita gyros est un plat créé à Thessalonique. Elle est amenée de Turquie en 1950 par un cuisinier d’origine grecque. Son étymologie signifie roulade à la viande. Inspirée du kebab, elle est constituée de viande découpée en fines lanières.

Aujourd’hui celles-ci sont régulièrement remplacées par de la viande hachée. La pita gyros est habituellement proposée avec du porc grillé. Elle est parfois agrémentée de morceaux de poulet, de bœuf, ou d’agneau.

À lire aussi