jeudi 8 décembre 2022

DOSSIER : La déportation des Musulmans de Géorgie

Publié le | par TN-pige | Nombre de visite : 137 |

par Sophie Tournon

La déportation des Musulmans de la région géorgienne de Meskhétie est l’une des nombreuses déportations perpétrées par le régime stalinien au cours de la Seconde guerre mondiale. Elle se produit en quelques jours, en novembre 1944, bien après que l’Armée rouge eut défait la Wehrmacht à Stalingrad et alors qu’aucune présence allemande ne menace le Caucase. Cette déportation, à l’instar de toutes les précédentes, se déroule selon un processus bien rodé. Près de 100 000 musulmans sont ainsi exilés de leur région montagneuse du sud de la Géorgie vers les lointaines républiques d’Asie centrale. Les déportés, alors qu’aucune accusation précise n’est portée à leur encontre, sont taxés de traîtres à la nation soviétique. Ils subissent l’exil, se retrouvent en liberté surveillée et sont victimes d’une punition collective héréditaire.

Sommaire :
 A - Le contexte
 B - Les responsables
 C - Les victimes
 D - Les témoins
 E - Les mémoires
 F - Interprétations et qualifications des faits
 G - Bibliographie

À lire aussi