samedi 4 février 2023

Bol d’air stambouliote, sur scène et sur écran à Dunkerque

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 141
Bol d'air stambouliote, sur scène et sur écran à Dunkerque

Le Bateau-Feu, en partenariat avec le Studio 43 et les Quatre-Écluses, célèbre la Turquie ... avec dix jours de programmation intenses. Voici les temps forts.

 Istambullywood : la leçon de modernité du cinéma turc.- Le Studio 43 propose un panorama du cinéma turc, avec huit films emblématiques (ciné populaire, comédies, art et essai), projetés du 3 au 16 mars. Les cinéphiles pourront condenser leur immersion lors d’un week-end spécial, les 5 et 6 mars (forfait 2 jours, 7 films : 22 E et 19 E).

 La Turquie, carrefour musical entre Balkans, Orient et Méditerranée. - Cosmopolite et foisonnante, Istanbul abrite une tradition musicale à la croisée des chemins (folklore turc, grec, tzigane, juif, kurde). Le groupe Maliétès propose un voyage sonore et contemporain Dans les ruelles d’Istambul (mardi 9 mars, à 20 h 30, au Bateau-Feu), tandis que le Kolektif Istambul ensoleillera, par des ambiances fanfare ou plus intimistes, la fin d’hiver dunkerquoise (vendredi 12 mars, à 21 h, aux Quatre-Écluses, samedi 13 mars, en déambulation sur le marché et au Bateau-Feu, à 19 h). Le spectacle d’objets de Hodja (vendredi 12 à 19 h et samedi 13 mars à 22 h 30, au Bateau-Feu) illustrera l’interpénétration des cultures, cette fois à travers le conte.

 Dervish, l’incontournable.- L’ancien gymnaste et chorégraphe Ziya Azazi réinvente de manière très personnelle la danse (et la transe) des célèbres derviches tourneurs (samedi 13 mars, à 21 h, au Bateau-Feu).

 La Turquie dans l’UE ?- Le débat sera animé par Jean-Christophe Victor, créateur du Dessous des cartes . Une analyse historique et géopolitique pour se faire son opinion (mercredi 10 mars à 20 h 30 au Bateau-Feu, entrée libre).



À lire aussi