facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Notre-Dame de Paris : « La catastrophe matérielle est majeure, mais le mythe est plus grand »

Ecrit par Hakan Akgün, 2019-04-16 09:03:57


Un violent incendie à l’origine encore inconnue ravageait lundi soir la cathédrale Notre-Dame de Paris, d’immenses flammes dévorant la toiture du bâtiment le plus visité d’Europe, poussant Emmanuel Macron à reporter son allocution télévisée post-grand débat.

Le feu qui semblait quasiment éteint, a désormais gagné l’une des tours de la cathédrale, qui s’effondre sous les flammes depuis plus de deux heures.

Les secours présents sur place ont d’ailleurs déclaré ne pas être « sûrs de pouvoir enrayer la propagation du feu ».

Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, a lui aussi déclaré le sauvetage de Notre-Dame, en proie à un violent incendie depuis près de 19H00, « n’est pas acquis » malgré la mobilisation de quelque 400 pompiers et l’utilisation de 18 lances à eau, a-t-il indiqué, sur place.

« Le feu intéresse les deux-tiers de la toiture, qui s’est effondrée, ainsi que la flèche. Actuellement la manoeuvre vise à préserver l’arrière de la cathédrale, où sont situées les oeuvres les plus précieuses, que nous sommes en train d’évacuer. Les oeuvres les plus précieuses ont été mises à l’abri », a déclaré le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, également présent sur place.

« La seconde manoeuvre concerne le beffroi nord, avec le risque d’effondrement des bourdons (cloches à son grave ndlr). Si les bourdons s’effondrent c’est l’effondrement de cette tour », a-t-il ajouté.

« On n’est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation au beffroi nord. Si celui-ci s’effondre, je vous laisse imaginer l’ampleur des dégâts », a-t-il poursuivi.

Par la porte principale, dans la nef plongée dans l’ombre, on voyait des braises rougeoyantes chuter au sol. Les pompiers ont envoyé des drones survoler le monument et un robot est entré à l’intérieur, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le parvis était vide, bouclé par des camions de pompiers tout autour. Une grand échelle a été dressée devant la rosace, selon la même source.

« Le largage d’eau sur Notre-Dame n’est pas une option »

Larguer de l’eau sur Notre-Dame de Paris pour éteindre les flammes n’est pas une option, a indiqué lundi soir la Direction générale de la Sécurité civile, car cela pourrait détruire le bâtiment en proie à un violent incendie.

« #NotreDame Le largage d’eau par avion sur ce type d’édifice pourrait en effet entraîner l’effondrement de l’intégralité de la structure », a twitté la Sécurité civile, alors que les flammes ravagent depuis environ deux heures la cathédrale, dont la flèche s’est effondrée.

« C’est si terrible d’assister à ce gigantesque incendie à Notre-Dame de Paris. Peut-être faudrait-il utiliser des bombardiers d’eau pour l’éteindre. Il faut agir vite », avait rapidement tweeté le président américain Donald Trump.

C’est un « feu difficile », ont indiqué les pompiers. Environ 400 d’entre eux sont mobilisés autour de l’édifice, selon le ministère de l’Intérieur sur Twitter.

Sur place, les secours tentent donc d’éteindre le feu à coups de lances à eau puissants, juchés sur des bras articulés à plusieurs dizaines de mètres de hauteur.

Le feu, qui se propage extrêmement rapidement, a pris dans les combles de la cathédrale, ont indiqué les pompiers avant de rapporter que la structure était sauvée et préservée dans sa globalité. « Les pompiers qui tentent depuis plusieurs heures de maîtriser le violent incendie à Notre-Dame ont réussi à sauver la structure de l’édifice ‘dans sa globalité’, a déclaré leur chef sur place.

« On peut considérer que la structure de Notre-Dame est sauvée et préservée dans sa globalité », a indiqué le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris. « Le feu a baissé en intensité », a renchéri à ses côtés le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nuñez, tout en invitant à rester « extrêmement prudent ».

L’incendie a déclenché une vague d’émotion internationale, et le président français Emmanuel Macron a annulé son allocution télévisée post-grand débat pour se rendre sur place.

Source : Sud Info

histoire
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank