EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Turquie : "Pas encore trop tard pour une (...)

Turquie : "Pas encore trop tard pour une opération contre le PKK en Irak"


Ecrit par , 2007-11-15 11:55:11


"Il n’est pas encore trop tard pour une opération militaire contre les repaires des rebelles kurdes situés dans le nord de l’Irak", a indiqué le chef de l’armée turque, cité samedi par la presse turque.

"Je ne pense pas qu’il y ait eu un retard (NDLR : pour une intervention transfrontalière). Il n’est jamais trop tard", a dit le général Yasar Büyükanit à des journalistes lors d’un entretien vendredi, rapporte le quotidien Hürriyet.

Le général a souligné attendre une directive politique du gouvernement pour agir contre les bases-arrière des terroristes du "Parti des travailleurs du Kurdistan" (PKK, interdit) situés dans le nord de l’Irak dans le cadre d’une offensive d’envergure.

"On n’organise pas une opération juste pour le plaisir d’en organiser une. Il faut une cible et des résultats", a souligné le chef d’état-major, rejetant les thèses évoquées ces derniers jours par les médias sur l’éventualité de frappes ciblées et restreintes sur les positions rebelles.

Le Parlement turc a donné un feu vert le mois dernier au gouvernement turc pour mener des incursions en Irak pour nettoyer les camps des quelque 3.500 terroristes kurdes établis dans le nord de l’Irak.

La Turquie a massé des hommes à la frontière.

La semaine dernière après une rencontre à la Maison Blanche entre le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et le président américain George W. Bush, la presse turque avait jugé moins probable une grande opération contre le PKK en Irak.

Au terme de son entretien avec M. Erdogan, M. Bush a assuré que les Etats-Unis fourniraient à la Turquie des renseignements en temps réel sur les mouvements des rebelles et proclamé le PKK "ennemi commun" de leurs deux pays.

Le PKK est considérée comme une organisation terroriste par la communauté internationale. Les attentats de l’organisation séparatiste ont causé la mort de plus de 37.000 personnes depuis 1984, début des attentats du groupe terroriste qui vise à instaurer un Etat indépendant kurde dans le sud-est de la Turquie.

Mot-clé :
Terrorisme PKK
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank