EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > International > Le Haut-Karabagh au cœur des préoccupations (...)

Le Haut-Karabagh au cœur des préoccupations finlandaises (Arménie/Azerbaïdjan)

Ecrit par , 2007-11-14 11:45:20


Alors qu’elle s’apprête à prendre la présidence de l’OSCE en 2008, la présidente finlandaise, Tarja Halonen, a déclaré, mardi 6 novembre, vouloir prendre part au réglement du conflit du Haut-Karabagh.

« Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour mener à bien le processus de paix entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et nous sommes modérément optimistes », a dit Halonen lors de la conférence de presse suivant sa rencontre avec son homologue Robert Kotcharian.

« Je suis une personne prudente, donc je ne dis pas que nous allons le résoudre, mais pourquoi pas ? Au moins, nous allons fermement faire avancer les choses dans ce sens », a-t-elle ajouté.

La Finlande doit prendre la présidence tournante des 55 pays de l’OSCE en 2008.

Haut-Karabagh

Le Haut-Karabagh est une région d’Azerbaïdjan envahie par l’armée arménienne au début des années 1990. L’agression arménienne s’est soldée par le massacre et la déportation de la totalité de la population azérie de la région et dans le cadre de la politique de purification éthnique planifiée et mise en oeuvre par l’Etat arménien.

Aujourd’hui, plus d’un million de réfugiés azérbaïdjanais vivent dans des conditions déplorables en attendant de pouvoir éventuellement récuperer leur biens spoliés par l’Etat arménien.

Les terres et maison laissées à l’abandon (quand elles n’ont pas été détruites par les pillonages des troupes arméniennes soutenues par des militaires russes) ont été "offertes" par l’Etat arménien aux colons installés pour "repeupler les territoires liberés"(sic) [1]

A plusieurs reprise, les instances internationales ont condamné ce véritable génocide du peuple azéri et enjoit l’Arménie de libérer les territoires qu’elle occupe illégalement. Le statut-quo étant à son avantage, l’Arménie ne montre aucune preuve de bonne volonté quant au sort du million de réfugiés azéris chassés de leurs terres et nie le Génocide Azéri.

Génocide Azéri

L’Arménie nie la mise à mort systématique de plusieurs dizaines de milliers et la déportation d’environ un million d’Azéris et profite de la présence de ses nombreuses officines implantées dans les pays d’Europe ou d’Amérique pour propager sa position négationniste concernant le Génocide Azéri.

Voir également :
- Imprescriptible, base documentaire sur le génocide du peuple azéri
- Génocide Azéri, liens sur le génocide azéri

[1Terme officiel arménien repris par les ultra-nationalistes arméniens pour qualifier les territoires occupés par les troupes d’Erevan

Mot-clé :
Haut-Karabagh Massacres Khojaly
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank