facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Mauvaise foi et consignes de votes de la nébuleuse turcophobe de France

Ecrit par TN-pige, 2012-06-10 14:21:47


Dorénavant plus besoin de broderie, les évidences sautent aux yeux. La mauvaise foi et la désinformation sont le lot des officines nationalistes arméniennes de France. C’est dans cet esprit que les Nouvelles d’Arménie Magazine (Armenews) dirigés par Jean-Marc Ara Toranian (ancien porte parole d’une organisation terroriste et raciste) s’est fendu d’un texte fleuve qui ne consiste, ni plus ni moins, qu’à une attaque désespérée envers la communauté turque de France et contre Turquie News et Radio Made in Turkey, deux organisations de la société civile qui ont lancé ou relayé un appel aux votes pour les législatives.

En prévision des élections dont le premier tour a lieu aujourd’hui, dimanche 10 juin, la Radio Made in Turkey a publié sur son site deux listes de candidats :
- une comprenant les noms de députés qui se sont illustrés par leurs relations étroites avec les groupuscules anti-turques et les officines nationalistes arméniennes de France
- une seconde comprenant les noms de ceux qui ont signé la saisine du Conseil constitutionnel afin que celui-ci étudie la loi de censure arménienne tant soutenue par le lobby arménien

La controversée proposition de loi Boyer-Krikorian [1] a été censurée par le Conseil constitutionnel (CC) au nom de la Déclaration des droits de l’homme. La presse a largement argumenté sur le caractère clientéliste et communautariste de cette proposition de loi sortie du chapeau à quelques semaines des élections présidentielles.

Malgré la décision du CC, plusieurs organisations nationalistes arméniennes n’ont trouvé rien de mieux que d’ajouter l’offense à leurs hauts faits d’armes en qualifiant la décision du CC de "lecture étriquée", "controversée", "condamnable" de la loi pourtant condamnée par la majorité des intellectuels et juristes français.

Mais une fois la tempête passée, on peut comprendre qu’une décision qui ne va pas dans le sens voulu ou un Conseil constitutionnel qui n’obéit pas comme on l’aurait souhaité puisse sembler "étriqué" pour les esprits étriqués. La seule "controverse" fut autour de la proposition de loi liberticide et clientéliste et certainement pas autour de la décision du Conseil constitutionnel qui, en invalidant la loi proposition de loi pro-arménienne, a soulagé tous les démocrates de France. Au final, pratiquement seules les officines arméniennes et leurs relais français ont pris la peine de "condamner" la décision du CC.

Mais en employant ces qualificatifs outranciers, les nationalistes arméniens n’ont montré une nouvelle fois que leur mépris des valeurs et des institutions de la République française. Tout comme l’avait fait M. Franck Mourad Papazian, dirigeant Dachnak et coprésident du Conseil de Coordination des associations Arméniennes de France (CCAF), en traitant de « salopards » les signataires des saisines du Conseil constitutionnel, trois fois, en l’espace de quelques secondes sur les ondes de la Radio AYP FM.

Laissons leur le monopole des insultes et revenons aux consignes de vote car cela fait partie du jeu démocratique. Chacun est en droit de soutenir ou d’être opposé à tel ou tel candidat et de le faire savoir. Nous pourrions ainsi laisser le bénéfice du doute et croire en la sincérité des auteurs et relais de la consigne de vote de ces puissantes officines mais il suffit de balayer d’un regard leurs pathétiques agitations pour se rendre compte que non, il n’y a aucune sincérité là dedans.

Cinq relais de la diabolisation des Français d’origine turque, ont diffusé à l’unisson une liste de candidats aux législatives qui, selon eux, seraient à battre. Un appel aux votes sans équivoque contre 71 députés. 71 députés qu’ils vont jusqu’à qualifier de "favorables au négationnisme"(sic) donc, par définition, favorables au déni de l’existence des chambres à gaz dans les camps de la mort nazis durant la Shoah.
Non contents de galvauder un terme lourd de sens et de symbole, ils ajoutent à leur sinistre palmarès la diffamation envers des candidats à la députation.

Le tort de ces députés : avoir saisi le Conseil constitutionnel à propos de la loi de censure arménienne.
Ainsi, 71 députés qui ont privilégié le Droit à la politique politicienne, 71 députés qui ont rejeté le clientélisme et le communautarisme sont devenus les cibles prioritaires d’une poignée de groupes de pression communautariste et pas des moindres :

  1. Le Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA). Groupe de lobbying téléguidé par la Fédération Révolutionnaire Arménienne - FRA Dachnaktsoutioun [2] dont les finances se chiffres en millions de dollars US [3]. Auteur original de la consigne de vote.
  2. Le site armenews.com [4], dirigé par Jean-Marc Ara Toranian [5] dont les pages distillent différentes formes de manipulation et de désinformation
  3. Le Collectif VAN [6], la branche agitation-propagande du lobby arménien en France
  4. Le Bureau Français de la Cause Arménienne (BFCA), ni plus ni moins qu’une tentative du CDCA (cf. ci-dessus) de se refaire une beauté en changeant de nom. A diffusé la liste noire des 71 députés par campagne de courriel. [7].
  5. Et pour finir, la FRA Dachnaktsoutioun [8], parti national-socialiste arménien, vaisseau mère de toute cette petite armada
Consignes de votes du BFCA

En 2011, Jean Eckian, pigiste sur armenews.com et aux "Nouvelles d’Arménie Magazine" (version papier d’Armenews) diffusait une liste du même acabit. Plus tôt c’est « France-Arménie », mensuel publié à Lyon, qui publiait une « liste noire » de députés à battre. Mais cela, pour des esprits chevaleresques, nourris de deux poids deux mesures, ne pose aucun problème.

Les officines arméniennes et leurs dirigeants entendent donc s’arroger des droits qu’ils ne reconnaissent pas aux autres. Privilégiés qu’ils sont, ils lancent des appels aux votes pour ou contre tel ou tel candidat mais n’acceptent pas que d’autres en fassent de même et le font savoir par énième éructation turcophobe [9].

Avoir l’indignation sélective, ce n’est pas bon pour la crédibilité.

Une nouvelle contradiction, une nouvelle preuve de mauvaise foi que nous ajoutons à notre liste qui s’allongera un peu plus avec le temps tant les manipulateurs nous offrent la matière sur un plateau d’argent.

La nature a horreur du vide et les Français d’origine turque l’ont bien compris. Ils ont commis l’erreur de laisser le champ vide aux activistes turcophobes pendant des décennies, leur permettant ainsi de propager leur discours de haineux... La participation massive de la communauté Franco-Turque à la vie politique de leur pays est récente. Il est évident que ce réveil inquiète certains lobbys qui en multiplient les maladresses [10].

Et comme le veut la tradition française, nous terminons par une chanson que nous leur dédions.

L’Amour De La Haine - No One Is Innocent

C'est un fils d'immigré banlieue ouest en plein coeur du 9-2
Dans son ghetto de Neuilly a l'abri du bruit et du feu
Petit loup affamé aux canines acérées sans faiblesses
Trop agité trop jeune pour avoir quelques dents de sagesse
Petit maire d'intérieur n'a de rêve que la fonction suprême
On voit déjà Marianne à la peine pleurer comme une madeleine

On pourrait bientôt trembler
On pourrait bientôt trembler
Pour l'amour de la haine
On pourrait bientôt trembler

Petit-fils spirituel du mentor il applique à la lettre
Sur la pointe des pieds l'élève est prêt à dépasser son maître
Petit maître à penser sait bien cultiver ses sales idées
C'est facile la récolte quand on sème dans le champ d'à côté
Marcher sur les platebandes du voisin on dirait pas que çà gène
Flatter, caresser les extrêmes on sait déjà où çà mène

On pourrait bientôt trembler
On pourrait bientôt trembler
Pour l'amour de la haine
On pourrait bientôt trembler
Pour cet amour qui gangrène

C'est un fils d'immigré intégré toujours à son aise
Nous fait croire qu'on éteint l'incendie en soufflant sur les braises
Le produit de la peur pas de quartier au coeur de la cité
C'est la chasse à l'humain c'est l'amour de la haine qui gangrène
Petit-fils d'étranger bien élevé aurais-tu oublié
Ton passé... ton passé

[1La loi de censure arménienne, même si elle a été présentée à l’Assemblée par la députée UMP Valérie Boyer, a en grande partie été rédigée par l’avocat arménien Philippe Krikorian

[2La FRA Dachnaktsoutioun est le parti national-socialiste arménien, extrémiste, turcophobe et homophobe en Arménie

[3La FRA récolte 5 millions de dollars pour ses bureaux de défense de la Cause Arménienne, http://www.fra-france.com/index.php?page=fra&id=163. Voir également sur le site inernet de la FRA-Dachnak les pages à la mémoire des 5 terroristes arméniens de Lisbonne.

[4http://www.armenews.com/article.php3?id_article=80067

[5L’appartenance de M. Jean-Marc Ara Toranian au nationalisme arménien et ses rejetons para-militaires terroristes ne sont plus à démontrer

[6http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=64448
Le Collectif VAN est une association loi 1901 basée officiellement à Issy-les-Moulineaux mais dont certains membres sont en Arménie. Fondée suite à un appel lancé par Ara Toranian lui-même lorsqu’il dirigeait le Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF), le Collectif VAN se fait remarquer par ses opérations d’agit-prop contre des intellectuels (Leur première cible fut Alexandre Adler). Les membres du Collectif VAN étaient à l’origine militants au sein du CCAF. Le Collectif VAN n’en est finalement qu’une succursale, donnant ainsi l’illusion de nombreuses organisations oeuvrant en toute indépendance. Cette organisation, dirigée par Séta Papazian (professionnelle des métiers de la communication), joue également sur le registre de la désinformation et s’offre régulièrement nombreux supports publicitaires dans des lieux prestigieux (Parvis de Notre-Dame, Sénat, ...) pour afficher des thèses dans la droite lignée du nationalisme arménien. Anécdote de fort mauvais gôut, la ville de Van, en Turquie, est l’une de celles où où les milices arméniennes massacrèrent la quasi-totalité des civils Turcs durant la Première guerre mondiale.

[7Leurs communiqués sont relayés par le site Armenews. En plus des 5 millions de $ récoltés pour les CDCA, le BFCA est financé par des dons[[Bilan de la collecte de dons lancée par le BFCA, mercredi 11 avril 2012, http://www.armenews.com/article.php3?id_article=78616

[8http://www.fra-france.com/index.php?page=article&id=729

[9http://www.armenews.com/article.php3?id_article=80054

[10http://www.armenews.com/article.php3?id_article=80050

#Lobbying arménien Franck Mourad Papazian Jean-Marc Ara Toranian Mensonge, désinformation, mauvaise foi Turcophobie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank