facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Le MODEM fustige les attaques diffamatoires et anti-turques d’activistes arméniens

Ecrit par Hakan Akgün, 2012-04-30 02:00:00


Le 24 avril dernier, au moment de commémorer le 96e anniversaire du génocide arménien devant la stèle des martyrs à Valence, M. Jacques ABRAHAMIAN a publiquement pointé du doigt le MODEM lors de son allocution, indiquant sans ambiguïté surtout sans la nécessaire retenue que l’exigence de recherche de vérité, requiert face à des affirmations d’une gravité extrême, que le Modem accueille en son sein, « des Turcs génocidaires ».

S’appuyant sur un article publié dans les colonnes du journal Le Point le 29 mars 2012 qui faisait de Madame Fadime Ertugrul-Tastan, Maire-Adjointe d’Hérouville-Saint-Clair dont le Maire Rodolphe THOMAS est un élu MODEM, une adhérente du Modem appartenant à un groupuscule « fasciste », dont il est aujourd’hui démontré que le contenu s’appuyait sur un faux rapport de la DCRI, M. ABRAHAMIAN et M. Grégoire TAFENKEDJIAN ont écrit ceci à l’attention de Mme Rosalie KERDO, présidente du MODEM 26 :

Madame Fadime Ertugrul-Tastan, Maire-Adjointe d’Hérouville-Saint-Clair fait partie du - et soutient activement - le mouvement ultranationaliste, fasciste, xénophobe et négationniste (du génocide des Arméniens) des « Loups Gris » ?

Il est dommage qu’un parti qui se veut « démocrate » accueille de tels individus en son sein. Il est inconcevable que mes parents, ceux de votre époux M. KERDO - et peut-être les vôtres - se soient battus contre le fascisme et le nazisme pour voir revenir cette peste brune - ou noire.

Il est particulièrement inadmissible que cette personne puisse encore conserver, ne serait-ce qu’une minute de plus, le poste qu’elle occupe : ce serait une insulte à la démocratie telle que, je l’espère, vous la concevez.

Le Mouvement démocrate confirme que Mme Fadime Ertugrul-Tastan n’est et n’a jamais été adhérente au Modem.

Quant au soit disant rapport de la DCRI, cette dernière a démenti avoir jamais rédigé un tel rapport et Rodolphe Thomas Maire d’Hérouville Saint-Clair, ville aux 70 nationalités, symbole de la diversité par excellence en Basse Normandie, Rodolphe THOMAS ne cautionne aucune forme d’extrémisme et dénonce toutes les violences commises par le parti d’action nationale d’extrême droite (MHP).

Rodolphe THOMAS travaille en collaboration étroite avec l’ensemble de la communauté turque et notamment avec l’association Amitiés Franco/Turque de Basse Normandie dans le cadre d’un projet de jumelage entre HEROUVILLE et la ville turque d’ESME.

En effet, sous l’égide des « Cités Unies de France » et de « l’Union des villes Turques », Rodolphe THOMAS et Ahmet YILDIRM, Maire du Parti Socialiste Démocrate Turque d’ESME, ont signé un pacte d’amitié entre les deux villes il y a trois ans.

De nombreuses communes de France dont celle justement de la ville de Valence, comptent parmi leurs élus et au nom de la diversité et de la mixité sociale, des élus d’origine turque, cela n’en fait pas des communes qui cautionnent le négationnisme.

Le MODEM se réserve désormais le droit d’attaquer en justice, toute personne ou groupe, qui porterait en son encontre ou à l’encontre de l’un de ses représentants, des allégations mensongères. La politique politicienne n’a pas sa place dans une cérémonie commémorative ou seuls le souvenir des martyrs, le recueillement et la dignité doivent prévaloir.

COMMUNIQUE DU MODEM (PDF)

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MOUVEMENT DEMOCRATE / DROIT DE REPONSE
#FRA Dachnaktsoutioun #Lobbying arménien Turcophobie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank