Accueil | Nos rubriques | International

La Turquie est bien un acteur majeur

Vote de la résolution pro-arménienne reporté sine die par le Congrès américain

Ce n’est pas aux politiciens de réécrire l’histoire : à bon entendeur, salut

vendredi 26 octobre 2007 | par Behor


Quoi qu’en penseront les lobbyistes acharnés, à force de la provoquer, la Turquie a démontré qu’elle n’était pas l’acteur de second plan sur l’échiquier international qu’ils présupposaient.

WASHINGTON - La commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants qui avait voté il y a deux semaines une résolution non contraignante qualifiant de "génocide" le massacre d’Arméniens durant la Première Guerre mondiale dans l’Empire ottoman, a décidé de reporter "pour le moment" la programmation du vote de ce texte en séance plénière - prévu pour novembre, à la demande des quatre représentants auteurs du texte qui ont écrit à ce sujet à la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi.