facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Propagande commémorative du 24 avril contre les Turcs de France

Ecrit par Sophie C., 2012-04-25 06:11:24


"Il y a quelque chose de cocasse à voir un Président de la République française à vouloir commémorer les événements de 1915 sur le sol français, et ce, comme par miracle quelques jours avant les élections, et quelques mois seulement après que François Hollande se soit positionné dessus également.

La démarche électoraliste est évidente pour ces 2 candidats, et sans doute porteuse : les arméniens détermineront leur vote par rapport à cela, c’est leur faire insulte que de ne pas le faire. Les candidats n’ont pas d’autres choix que de courber l’échine devant ces monarques. Assumer une position responsable demande du courage politique équitable.

En France, les élus de la République continuent de faire de la récupération et contribuent à l’affaiblissement de notre République. En tant que française, je condamne fermement l’utilisation politique et médiatique faites de ces événements datant bientôt de plus de 100 ans. Gares à celles et ceux qui oseront ne pas adhérer à la pensée unique et qui veulent des actions pacifiques plutôt que de contribuer à attiser le feu de la haine !

Pour le plaisir, pour flatter une communauté, pour empêcher des chercheurs de chercher ou des citoyens de penser par eux-mêmes, tous les moyens sont mise en oeuvre pour donner raison à une caste qui oeuvre pour accroître la haine contre les Franco-Turcs et les désigner comme ennemi.

Un seul mot d’ordre est donné : les opprimer et les terroriser en les taxant de négationnistes.

Quand des groupes communautaires ou politiques se servent de théories historiques pour organiser et ou participer tous les 24 avril à des manifestations publiques, attaquer d’autres communautés, menacer l’ordre public et mettre à mal le pacte républicain et le vivre ensemble, sans aucun doute, la République devrait intervenir normalement, et l’honnêteté intellectuelle interdire cette récupération.

Et cette position là, c’est mon opinion d’électrice, c’est de la manipulation des voies à des fins de propagande raciste et xénophobe.

Ces comportements démagogiques sont choquants et prouvent qu’il manque aux candidats une objectivité suprême dans ce domaine. Quel homme politique va avoir enfin le courage de rompre avec ces modes de faire ?

Les très nombreux turcophiles voteront en conséquence lors du second tour à l’élection présidentielle 2012. Ils veilleront à ce que la dictature de la pensée unique historique ne soit plus imposée en mémoire de leurs nombreux morts durant les massacres de 1915.

DY"

#FRA Dachnaktsoutioun #Lobbying arménien #Politique #Turcs France société Turcophobie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank