EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Histoire > Courrier aux élus PS

Courrier aux élus PS


Ecrit par Hakan, 2012-03-07 07:22:00


Turquie-News - www.turquie-news.com - Nous vous proposons un modèle de courrier de protestation aux élus PS (maires, députés, sénateurs) pour exprimer votre indignation et leur demander d’intervenir auprès du candidat socialiste, François Hollande afin que sa position évolue rapidement sur les sujets relatifs aux Franco-Turcs.

En effet ce dernier a récemment annoncé aux organisations nationalistes arméniennes de France, dont la Fédération Révolutionnaire Arménienne FRA Dashnaktsoutioun, un parti extrémiste arménien, de son soutien à leur activisme contre les Turcs.


Monsieur le sénateur,

Je me permets de vous écrire, étant assez inquiet de la direction prise par le Parti socialiste pour l’élection présidentielle de 2012.

Je viens notamment de découvrir, et c’est une raison supplémentaire de mon inquiétude, que selon le site de la FRA-Dachnak [1], François Hollande aurait réitéré son soutien à la cause arménienne lors de son entretien le 20 février avec Richard Ananian et Mourad Papazian. C’est complètement inepte et particulièrement préjudiciable. En effet, je tiens à préciser que M. Papazian était l’un des partisans les plus vipérins d’un groupe terroriste arménien, qui a contribué à terroriser les communautés turques dans le monde entier entre les années 1973 et 1994.

Concernant la proposition de loi Boyer que le Conseil constitutionnel a justement invalidé, Monsieur Hollande veut soumettre un nouveau texte lorsqu’il sera élu à la présidence de la République. Cette loi est extrêmement dangereuse pour notre système démocratique ainsi que pour l’amitié franco-turque multiséculaire, d’où la décision du Conseil des Sages. Pourquoi Monsieur Hollande adopte-t-il une position ouvertement contraire à la constitution française et clairement insultante pour les Franco-Turcs ?

Entre autre, j’ai pu lire le discours de M. Hollande dans l’édition du magazine Marianne du 18 au 24 février :
« En ce qui concerne la reconnaissance du génocide arménien, je ne me détermine pas par rapport au nombre de personnes qui relèvent d’une origine ou d’une histoire. La cause arménienne est défendue par les socialistes français depuis Jean Jaurès et les Arméniens venus en France ont été accueillis par des municipalités plutôt de gauche. François Mitterrand s’était battu pour la reconnaissance du génocide et c’est sous Lionel Jospin, Premier ministre, qu’une loi a été votée. Il fallait la compléter d’une pénalisation de la négation du génocide arménien. Après s’y être opposée en 2006, la droite l’a fait resurgir là, à un moment qui, à mon avis, n’était pas forcément le meilleur, mais moi, j’ai une cohérence, j’ai voté le texte, je le revote aujourd’hui. »

Il est important d’apporter quelques rectifications factuelles aux affirmations de François Hollande concernant le positionnement de la gauche française vis-à-vis de la question arménienne :
Jean Jaurès a continuellement soutenu le CUP (gouvernement ottoman des Jeunes turcs) de 1908 à 1914 - lors de l’annexion autrichienne de la Bosnie et la proclamation de l’indépendance bulgare, lors de la contre-révolution de 1909, lors des Guerres balkaniques - et il n’ignorait pas l’instrumentalisation des minorités dont celle arménienne par les grandes puissances. De l’avis même de Roland Dumas alors en poste, François Mitterrand a proposé la création d’une commission internationale et neutre d’historiens concernant les événements de 1915. Par l’intermédiaire de Hubert Védrine et Pierre Moscovici, le gouvernement de Lionel Jospin s’est opposé à la "reconnaissance" parlementaire de la qualification de génocide. Que représente pour vous la communauté franco-turque de notre pays ? Est-ce une population à ignorer, à mépriser, à humilier sans parcimonie ?
Regardez-nous, Français, qui assistons médusés à une histoire qui ne concerne nullement la France. Que pensent les Français de cette loi ? Dans un sondage effectué sur le site du journal Le Monde, [2] qui posait la question suivante : « Le Sénat a adopté définitivement la loi pénalisant la négation du génocide arménien. Pour vous, cela est le signe … ». Ils étaient 68% à exprimer que la France avait commis une erreur (sur 30.920 votants).

Aujourd’hui, nous atteignons l’ultime étape, celle de l’élection présidentielle. Je vous demande, avec force, une seule chose par rapport au groupe politique que vous représentez, c’est de raisonner M. François Hollande sur la ligne de conduite dangereuse prise sur le dossier arménien et de l’avertir sur les méfaits d’une telle direction prise par le Parti socialiste pour la France.

En espérant que mon courrier ait pu attirer votre attention, moi citoyen français d’origine turque, je tiens à m’indigner au nom de tous les Franco-Turcs qui ne comprennent pas, pourquoi les candidats aux présidentielles dénient des principes de base de la démocratie et divisent les citoyens français selon leurs origines pour satisfaire une communauté en particulier ? Où est cette France, pays des droits, de l’égalité et de la liberté d’expression ?

Soyez assuré que la population franco-turque de notre pays saura se souvenir de votre soutien le moment opportun.
Veuillez recevoir, Monsieur le sénateur, l’expression de mes respectueuses salutations.

Prénom NOM
Adresse

Mot-clé :
FRA Dachnaktsoutioun Loi de censure arménienne PS Question Arménienne Société Turcophobie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank