EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > Grèce : austérité extrème pour les Grecs, budget (...)

Grèce : austérité extrème pour les Grecs, budget en hausse pour l’armée

Le Parlement grec a adopté mercredi un budget pour 2012 d’une extrême austérité. Le budget militaire, par contre, est en hausse.

Ecrit par Hakan, 2011-12-14 10:05:16


Le Parlement grec a adopté mercredi un budget pour 2012 d’une extrême austérité, réduisant de façon drastique les dépenses publiques et consolidant la politique d’austérité exigée par l’Union Européenne et le Fonds Monétaire International (FMI) pour continuer à aider la Grèce afin d’éviter une faillite financière.

Le gouvernement de coalition (socialiste, droite, extrême droite) a approuvé le budget avec une très large majorité. Au total 258 voix se sont prononcées en faveur de ce budget, sur les 299 votants, 41 députés s’exprimant contre.

Pour parvenir à réaliser en 2012 un excédent primaire -hors service de la dette- de 1,1%, un objectif très ambitieux au vue de la profonde récession que souffre le pays, le Parlement grec a adopté un budget qui prévoit une réduction du déficit public à 5,4% du PIB contre 9% du PIB attendu en 2011.

Le budget exige un effort gigantesque en matière de réduction des dépenses et d’augmentation des rentrées fiscales. Il comporte de nouvelles hausses d’impôts, baisses des salaires des fonctionnaires, et réductions du nombre de salariés dans le secteur public. Les retraites et le secteur de l’éducation seront fortement touchés.

Or, la Grèce ne touche pas à l’armée. Au contraire, le budget militaire et le budget pour le ministère de l’Intérieur sont en hausse.

Avec une armée toute puissante, la république hellénique a un budget Défense qui représente environ 2,8% du PIB et qui place la Grèce en deuxième position derrière les Américains (parmi les membres de l’OTAN). Les Etats-Unis enregistraient en 2010 un budget défense de 4,8% sur leur PIB total (14.624 milliards de dollars). Ce qui place la Grèce en deuxième position derrière les Américains (parmi les membres de l’OTAN).

La Grèce justifie ce budget par la "menace" turque. Or, en comparaison à la Turquie, le budget Défense par habitant en Grèce est de 1000 dollars par habitant, alors que pour la Turquie, qui est 7 fois plus peuplée (74 millions d’habitants), il est de 200 dollars par habitant, selon l’Observatoire de la Vie Politique Turque.

Le budget militaire permet à la Grèce d’acheter des armes aux Français et aux Allemands, ce qui, selon Eva Joly (Europe-Ecologie-Les Verts), expliquerait pourquoi le couple franco-allemand ne fait pas pression sur la Grèce pour réduire cette partie de son budget.

Si à cela on ajoute l’exonération d’impôt dont bénéficient les sociétés d’armateurs et leurs actionnaires, ce sont surtout les retraités, les fonctionnaires et les Grecs qui ne gagnent que 600 euros par mois qui seront priés de faire encore plus de sacrifices financiers.

Source : Eitb

Mot-clé :
Turcophilie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank