EURTRY:

Accueil > Revue de presse > Presse turque (archive) > Revue de la presse turque des 11 et 12 (...)

Revue de la presse turque des 11 et 12 novembre 2011


Ecrit par , 2011-11-13 14:01:02


Nous vous présentons la revue de la presse turque du vendredi 11 et samedi 12 novembre 2011


Revue de la presse turque 11.11.2011

"Amour infini pour Atatürk" titre le quotidien Hürriyet qui précise qu’au 73ème anniversaire de la mort du Grand fondateur de la République de Turquie Mustafa Kemal Atatürk qui a empêché que la nation turque disparaisse, a été commémoré avec amour, respect et nostalgie.

Soulignant que comme chaque année le Mausolée d’Atatürk, Anıtkakir, a été visité par des dizaines de milliers de personnes, le journal indique que le président Gül a écrit sur le livre d’or : "Avec vos idéaux et contributions à notre nation, vous avez une place à part dans le cœur de notre peuple."

Hürriyet note que lors des deux minutes de silence qui ont été respectées à partir de 09H05, la vie s’est arrêtée en Turquie.

Titrant ’deux effondrements, douze morts’, Haber Türk relate que les habitants de Van qui ont vécu le 23 octobre un séisme d’une magnitude de 7,2 sur l’échelle, ont vécu une nouvelle fois le cauchemar qu’ils n’avaient pas encore pu oublier, suite à un séisme de magnitude 5,6 sur l’échelle de Richter qui s’est produit avant hier soir.

Notant que 25 bâtiments dont 23 inhabités, se sont effondrés, le quotidien précise que 12 personnes dont un Japonais, ont perdu la vie suite à l’effondrement de deux hôtels, et douze autres ont été extraites blessées des décombres.

Haber Türk a annoncé que près 792 personnels de secours dont 104 membres d’organisations non-gouvernementales, 14 chiens de recherches, 62 machines de construction et véhicules, 5440 tentent, 2051 tentes pour divers usages, 43 760 couvertures et 600 lits avaient été envoyés dans la région via 5 avions militaires et 2 avions cargo de la compagnie Turkish Airlines.

Dans une information titrée ’retire-toi, nous t’assurerons le droit d’asile’, Sabah fait savoir que le vice secrétaire d’Etat américain Jeffrey Feltman et certains leaders de pays arabes avaient proposé le droit d’asile au chef d’Etat syrien Bachar Al-Assad, contre l’abandon de son poste et le passage à la démocratie.

Par ailleurs, le journal informe que la réunion qui rassemblera le 12 novembre, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe, sera importante du point de vue de la détermination de la durée de vie de l’administration d’Al Assad.

Selon la décision qui sera prise lors de la réunion et qui déterminera si une dernière chance sera accordée ou non à Al-Assad, Ankara appuiera sur le bouton au sujet des sanctions contre la Syrie.

’Soit on réussira, soit on échouera’ titre le quotidien Vatan informant que les nerfs se crispaient de plus en plus dans la zone euro à la suite du séisme économique vécu en Italie, en plus de celui en Grèce.

" Nous nous mettons en difficulté pour les autres. S’il arrive quelque chose à l’Italie, ce sera moi le suivant dans la liste. La nouvelle cible sera la France. Si je perds mon triple A, je suis un homme mort." avait dit à la chancelière allemande Angela Merkel le président français Nicolas Sarkozy lors du sommet du G20 à Cannes, fait savoir le journal notant que la France était effrayée par l’idée que les flèches se tournent vers elle après l’Italie.

Par ailleurs, Vatan a annoncé qu’un nouveau projet de zone euro qui sera formé de 9 pays alors qu’il est de 17 actuellement, était élaboré.


Revue de la presse turque 12.11.2011

Le journal Milliyet titre "Nous nous souviendrons toujours de ce dévouement" et informe que le président de la République M. Abdullah Gül a envoyé un message à l’empereur du Japon, Akihito, pour le médecin Atsushi Miyazaki qui a péri dans le séisme survenu à Van.

"Nous nous souviendrons toujours, avec gratitude et respect, de ces personnes dévouées qui ont conquis une nouvelle fois le cœur du peuple turc en menant des travaux éminents à Van dans le cadre de la coopération et de l’amitié historique entre la Turquie et le Japon" indique son message.

"Le soutien apporté par le gouvernement et le peuple japonais suite au séisme a été accueilli avec les sentiments les plus sincères, comme une nouvelle manifestation de l’amitié et de la proximité de nos pays et de nos peuples. Je présente mes condoléances les plus sincères à sa majesté et au peuple japonais ami, ainsi qu’à la famille et aux proches du défunt auxquels je souhaite aussi du courage." indique aussi le message, d’après l’information.

"La Grande-Bretagne retire 1240 soldats de l’île chypriote" intitule le quotidien Hürriyet qui annonce que la crise de dettes qui a pris le Vieux-Continent sous son emprise, a poussé la Grande-Bretagne à réduire sa présence militaire dans le monde, y compris sur l’île chypriote.

Le ministère britannique de la Défense a déclaré que 1 800 hommes seront retirés des bases britanniques dans le monde d’ici janvier 2012 et 20 000 hommes d’ici 2020 afin de réaliser des économies sur les dépenses de défense.

Selon l’article, l’Angleterre qui détient deux bases militaires dans le secteur chypriote-grec retirera dans cette étendue 1 240 militaires en deux ans.

620 soldats seront retirés dans la première vague de retrait qui aura lieu en juillet 212, puis les 620 hommes restants retourneront dans leur patrie en juillet 2013, indique l’article.

Une nouvelle du journal Milliyet intitulée "L’ETA n’a pas déposé les armes" fait savoir que l’organisation séparatiste basque espagnole ETA a exigé une condition à la déclaration du 20 octobre indiquant qu’elle mettait fin à la lutte armée.

A huit jours des élections législatives espagnoles, deux militants de l’ETA, considérés comme les "porte-paroles" de l’organisation séparatiste, ont parlé au quotidien basque "Gara". Ils ont affirmé que le désarmement est à l’agenda et que la paix ne sera pas possible sans la libération de 700 prisonniers membres de l’organisation, détenus dans les prisons françaises et espagnoles.

Les deux porte-paroles ont exigé en plus de la libération des détenus de l’ETA, le retrait de la police espagnole du pays basque, en contrepartie du désarmement.

Source : TRT

Mot-clé :
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank