facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

La riposte d’Ankara à Paris sur les allégations arméniennes de génocide

Ecrit par Hakan Akgün, 2011-10-17 14:31:59


Réagissant aux déclarations de la présidence de la République française sur les allégations arméniennes de "génocide", le Professeur Kemal Cicek, de la Société d’Histoire turque, a publié un document des Archives nationales des États Unis prouvant les violences commises par la France contre les Arméniens en 1920.

Le document publié est une lettre envoyée par le prêtre Moushegh Serobian, d’Izmir, se plaignant auprès du Comité Américain pour l’indépendance arménienne, de la politique anti-arménienne de la France à Adana.

Le document, qui remonte au 4 octobre 1920, explique qu’après la signature du Traité de Sèvres, l’armée française a commencé à commettre des violences contre les Arméniens.

Selon Cicek, « Le rapport mentionne que les Arméniens luttent contre les troupes de Mustafa Kemal Atatürk en collaboration avec les Français. Les Français étaient arrivés en Cilicie pour établir un royaume arménien Plus tard, cependant, les troupes françaises ont retournés leurs armes contre les Arméniens pour entraver les activités du Comité central arménien.

Plus de 100.000 Arméniens ont été exilés d’Adana pour assurer la croissance de la population locale turque. Les 14,000 Arméniens restant ont été contraints de partir. Devant leur refus, les soldats français les ont menacés. Toutefois, le Comité National Arménien s’est interposé et a empêché les massacres arméniens.

“Ce document est une preuve frappante de la manière dont les Arméniens se sont plaints des Français. Tout au long de son histoire la France a fait usage des Arméniens dans son propre intérêt, et la situation actuelle n’est pas différente“ , selon Cicek.

#Lobbying arménien histoire Question Arménienne
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank