EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Tepco se retire de négociations pour une (...)

Tepco se retire de négociations pour une centrale nucléaire en Turquie


Ecrit par Hakan, 2011-08-06 10:33:02


La compagnie japonaise Tokyo Electric Power (Tepco), l’exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima, s’est retirée des pourparlers concernant la construction d’une centrale dans le nord de la Turquie, a annoncé mercredi le ministre turc de l’Energie Taner Yildiz.

L’offre du Japon en Turquie reposait sur trois piliers : la construction avec ses technologies, le financement et la gestion du fonctionnement. Le retrait de Tepco est un événement important pour ce processus, a déclaré M. Yildiz, cité par l’agence Anatolie, en réponse à des questions de journalistes.

Mais le gouvernement japonais a indiqué qu’il voulait continuer de négocier (...) Ils ont dit qu’ils allaient faire une nouvelle offre, a-t-il poursuivi.

Après avoir abandonné des tractations avec la Corée du Sud, la Turquie a signé en décembre 2010 avec le Japon un protocole d’accord sur la coopération dans le domaine du nucléaire civil, un premier pas non contraignant vers la construction d’une centrale à Sinop (nord).

En mars, après le violent séisme et le tsunami qui avaient dévasté la centrale japonaise de Fukushima et provoqué le pire accident nucléaire depuis Tchernobyl en 1986, le gouvernement turc avait annoncé qu’il ne renoncerait pas à ses projets de construire trois centrales atomiques d’ici à cinq ans.

La date limite pour parvenir à un accord était initialement fixée à fin mars, mais les négociations ont été temporairement suspendues pour permettre au Japon de faire face à la catastrophe.

Ankara a conclu un accord en 2010 avec Moscou pour construire un réacteur à Akkuyu, dans la province de Mersin (sud).

Tepco, la première compagnie d’électricité privée du monde, traverse une crise sans précédent depuis l’accident nucléaire de Fukushima, à 220 km au nord-est de Tokyo, le 11 mars. Vivement critiqué pour sa gestion du désastre, le groupe a subi une perte nette historique de près de 11 milliards d’euros lors de l’exercice budgétaire 2010-2011, et la valeur de son titre a fondu de 85% en à peine cent jours.

Le Canada et la France en outsiders pour une centrale nucléaire en Turquie

Le ministre turc de l’Energie Taner Yildiz a affirmé jeudi à Ankara qu’un partenariat avec le Canada ou la France pourrait être envisagé pour la construction d’une centrale nucléaire dans le nord de la Turquie en cas d’échec de négociations avec le Japon après le retrait de Tepco.

Interrogé sur ses intentions en cas d’échec de la proposition japonaise, le ministre a répondu : Dans ce cas là, des pays producteurs (d’énergie nucléaire, ndlr) comme le Canada ou la France évalueront la situation.

Pour la deuxième centrale, prévue à Sinop (nord), elle a d’abord eu des tractations infructueuse avec la Corée du Sud, puis a signé en décembre 2010 avec le Japon un protocole d’accord sur la coopération dans le nucléaire civil, premier pas non contraignant vers la construction de la centrale.

AFP

Mot-clé :
Science Technologie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank