facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Fazil SAY, piano aux CHAMPS-ELYSEES

Paris

Ecrit par Sophie C., 2011-03-16 09:25:22


Chez Fazil Say tout n’est que feu et flammes. Improvisateur et interprète volcanique, il s’insinue dans les artères de la musique pour y faire couler un sang neuf.

Point final ?

Beethoven prend congé d’un genre qu’il a tant aimé avec cet opus 111 qui est à la fois la dernière sonate classique et la porte ouverte vers des nouveaux horizons. C’est sur cette voie que s’engage Schubert dans sa contemplative sonate n° 20. A l’opposé de ces longueurs célestes mais pas moins touchant, Janacek est d’une concision extrême dans l’étonnante sonate « 1er octobre 1905 », drame minuscule pour clavier.

Trois pages hors normes (dans tous les sens du terme) pour un interprète qui a fait du hors piste son itinéraire préféré.

Samedi 19 mars 2011 à 20 heures

Théâtre des Champs-Elysées, 15 avenue Montaigne 75008

17 rue du Colisée, 75008 Paris

Tél (+331) 42 56 90 10 - Fax (+331) 43 59 54 37

www.jeanine-roze-production.com

FRANZ SCHUBERT

Sonate n°20 en sol majeur opus 78 D.894

« Fantaisie »

LEOŠ JANÁCEK

Sonate en mi bémol mineur

« 1er octobre 1905 »
LUDWIG VAN BEETHOVEN

Sonate n°32 en ut mineur opus 111

Petit apperçu du virtuose...

Fazıl Say est un pianiste et compositeur turc, né le 14 janvier 1970 à Ankara en Turquie.

Il a étudié au conservatoire de sa ville natale, s’est perfectionné avec Robert Levine à l’Institut Schumann de Düsseldorf et au Conservatoire de Berlin. Il réside habituellement à Istanbul.

En 1994, il a gagné le prix Young Concert Artists International Auditions à New York, en débutant une brillante carrière internationale. Il joue notamment avec l’Orchestre philharmonique de New York, l’Orchestre philharmonique d’Israël, l’Orchestre symphonique de Baltimore, l’Orchestre philharmonique de la BBC, l’Orchestre national de France ou l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg. Son premier enregistrement date de 1998. Il a également contribué à la diffusion de la musique classique en Turquie, en y donnant de nombreux concerts dans toutes ses provinces[1]. Il est cependant critiqué par les autorités de son pays, certaines de ses œuvres ayant été interdites (dont un oratorio dédié au poète Metin Altiok)[1]

Sa passion pour le jazz l’a poussé à fonder le Worldjazz Quartet.

Les récentes déclarations et prises de positions de Say contre le gouvernement de Erdogan et de sa propagande anti-Israel, notamment la crise de Davos et l’affaire de la flotille, ont reçu un support massif des médias

#Turcs musique turcophilie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank