EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > International > Les résolutions pro-arméniennes dans les (...)

Les résolutions pro-arméniennes dans les oubliettes du Congrès américain, au moins pour deux ans


Ecrit par Ali Bal, Hakan, 2011-01-11 07:00:00


Le Congrès des États-Unis a débuté, hier, avec de nouveaux parlementaires, ses travaux pour un nouveau mandat de deux ans. La Chambre des représentants est désormais dominée par une majorité républicaine dont le président se nomme John Boehner. Madame Virginia Foxx, sa plus proche collaboratrice, a répondu aux questions de Hürriyet. Madame Foxx, dont le gendre est turc, est une élue de Caroline du nord.
« Aucune résolution pro-arménienne ne sera à l’ordre du jour du Congrès des États-Unis durant au moins deux ans » a-t-elle expressément stipulé. Lors de la dernière tentative d’une résolution pro-arménienne, Madame Foxx avait ouvertement soutenu la Turquie.

La députée de Caroline du nord, Virginia Foxx a ainsi poursuivit :

LA POLITIQUE ETRANGÈRE

« Les républicains attachent plus d’importance à la politique extérieure que les démocrates. Ces derniers se focalisent sur les affaires intérieures alors que les États peuvent très bien s’en occuper. Pourtant, l’État fédéral a des attributions concernant la sécurité. Les républicains se sont toujours montrés plus efficaces pour établir cet équilibre. Lors de cette nouvelle mandature, notre différence sera visible. »

LA PRIORITÉ DES DÉMOCRATES

« La question arménienne n’est jamais devenue un sujet de débats durant mon premier mandat (2005-2007) car les républicains étaient majoritaires à cette époque. Le mois dernier, les organisations pro-arméniennes ont délibérément fait du forcing avant d’achever les travaux de clôture du 111e Congrès car elles savaient pertinemment que leur résolution ne serait plus inscrite à l’ordre du jour avec les républicains. Personnellement, j’en ai été informée par un appel de Lincoln McCurdy, président de la Turkish Coalition of America (TCA). J’ai aussitôt joint le bureau de John Boehner et nous nous sommes coordonnés. Il y avait trois possibilités pour une délibération mais toutes trois ont été verrouillées par nos soins. »

DESORMAIS AUX OUBLIETTES

« A présent c’est certain, une pareille résolution ne fera plus surface pendant deux ans. De même, il est encore plus illusoire que l’Assemblée générale en parle. Personne ne l’y autorisera, ni la présidente du Comité des affaires étrangères, Ileana Ros-Lehtinen, ni le président de la Chambre des représentants, John Boehner. En outre, je ne pense pas que celui qui devrait diriger la majorité, Eric Cantor (l’un des défenseurs de la résolution) fasse un quelconque effort sur ce sujet. Il sera fidèle à la stratégie des républicains, en se préoccupant de notre politique globale et pas en se cantonnant à des intérêts locaux. »

NOS PRIORITÉS

« Durant cette législature, tout en étant fidèles à nos engagements envers nos concitoyens, notamment sur la création d’emplois, nous veillerons de près aux affaires du monde. Et la Turquie en fait partie. Tout évènement qui affecte la Turquie nous affecte également en tant que son allié. Toutefois, les affaires intérieures de la Turquie ne nous intéressent pas puisqu’elles relèvent de la seule compétence de son gouvernement. »

POURSUITE DE LA MÉDIATION

« Nous attendons de la Turquie qu’elle poursuive son rôle au sein de l’OTAN et continue d’être un bon allié des États-Unis. La Turquie se positionne en médiateur au Moyen-Orient et devient un facilitateur de paix en étant un pont entre les États-Unis et l’Iran, l’Irak et les pays à majorité musulmane. Nous espérons qu’elle persistera dans cette voie. »

ÉLUE A QUATRE REPRISES

Virgina Foxx a été élue 4 fois au Congrès américain. La première fois, en 2004, elle s’est aussitôt inscrite au groupe d’amitié États-Unis - Turquie puis a joué un rôle actif pour inciter d’autres élus à devenir membre de ce groupe. Elle en est même devenue la principale promotrice.

LA GRAND-MÈRE DE RANA ET KENAN

Madame Foxx, 67 ans, a précisé que l’origine de son intérêt pour la Turquie remontait à son gendre : « Les membres du Congrès américain ont toujours plus d’affinités pour un pays en particulier. Mon intérêt pour la Turquie vient de mon gendre qui est turc. » Madame Virginia Foxx qui a deux petits-enfants prénommés Rana, 11 ans et Kenan, 14 ans, nous a reçus en présence de Rana.

UNE PÉRIODE DIFFICILE POUR OBAMA

Le nouveau Congrès, façonné à la suite des récentes élections de mi-mandat, a pris ses fonctions hier. Les républicains qui ont fait main mise sur la Chambre des représentants ont également accru leur influence au Sénat. Aussi, une période difficile attend le président démocrate Barack Obama. Dès à présent, les républicains ont ouvertement affiché les signes de leur hostilité et d’une sévère opposition sur des sujets majeurs comme la réforme de la santé et les dépenses publiques.

Tolga TANIŞ pour Hürriyet
Washington, le 6 janvier 2011


Traduction exclusive pour Turquie-News par Ali Bal.

Mot-clé :
Terrorisme Diplomatie FRA Dachnaktsoutioun Histoire Nationalisme Opinion Question Arménienne
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank