EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Culture > « La jeunesse turque est un véritable pouvoir (...)

« La jeunesse turque est un véritable pouvoir »

par Fatih Tursun (Paris)


Ecrit par Hakan, 2010-12-20 06:15:00


Par son dynamisme économique et démographique, la Turquie pourrait avoir un rôle majeur à jouer dans la sortie de crise du Vieux Continent, et notamment pour celle de son voisin, la Grèce, l’un des pays de l’UE les plus en difficultés aujourd’hui.

C’est pour éclairer cette opportunité qu’offre la Turquie à travers sa jeunesse et ses nombreux partenaires, que des décideurs turcs et européens se sont réunis à la rencontre La nouvelle génération turque, une opportunité pour l’Europe, qui a eu lieu la semaine dernière à Paris. Organisée par le think tank turc Edam et le collectif EuropaNova, l’objectif de ce colloque était de sensibiliser les nouvelles générations à repenser l’Europe.

Plus importante que prévue, la croissance de l’économie turque a été de 5,5% au troisième trimestre de cette année, selon les données officielles publiées la semaine dernière. Si sa croissance annuelle devrait dépasser les 7%, alors que celle de l’Union Européenne est estimée à 1,7%, c’est en partie grâce à la consommation de ses habitants, et notamment celle des jeunes, autrement dit de son dynamisme démographique.

C’est d’ailleurs en ce sens que la jeunesse est « un véritable pouvoir » pour Dilek Başarır, directeur marketing, dans le secteur des boissons. En Turquie « l’âge médian est de 28 ans », ce qui signifie que la moitié des 76 millions de Turcs, ont moins de 28 ans assure Dilek Başarır. Ces nombreux jeunes, qui sont d’ailleurs les « premiers utilisateurs des outils de communication », « consomment comme les jeunes européens », ajoute-elle pour indiquer les perspectives qu’offre cette évolution du marché. C’est aussi en raison de cette démographie que la Turquie est un « marché très important » avec « beaucoup de potentiels » pour Denis Simonneau, Directeur des relations internationales de GDF SUEZ. « Après la Chine, le marché de l’énergie turc croit le plus vite » explique-t-il, ajoutant qu’en matière de consommation d’énergie « la Turquie n’est qu’à la moitié » de son potentiel.

« Un milliards de consommateurs potentiels »

Outre sa jeunesse, la Turquie peut permettre à l’Europe de toucher « un milliards de consommateurs potentiels », assure Lysiane Baudu, journaliste à La Tribune. Si les exportations annuelles européennes vers la Turquie, sont, actuellement, estimées à 60 milliards de dollars, elles peuvent fortement augmenter en bénéficiant du dynamisme de la politique étrangère turque avec ses voisins.

D’après Lysiane Baudu , l’avantage de la Turquie réside dans le peu de risque de son économie, malgré son effervescence. Le taux à 10 ans sur les obligations turques (8,55%), inférieurs à ceux de la Grèce (11,6%) et du Brésil (12%), exigé par les investisseurs est, à ce niveau, un signe encourageant de la perception positive qu’ils ont de ce pays, a-t-elle ajouté.

Source Zaman France

Mot-clé :
Adhésion Éducation Politique
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank