EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Société > [Analystes] La hausse du taux de mortalité des (...)

[Analystes] La hausse du taux de mortalité des seniors contredit les données du gouvernement turc sur le COVID-19

Ecrit par Hakan, 2020-04-02 23:16:10


Les analystes se sont tournés vers les médias sociaux pour examiner ce qu’ils appellent un écart entre le bilan officiel des décès par coronavirus du gouvernement turc et les taux de moralité inhabituellement élevés d’Istanbul parmi les plus de 65 ans.

Le taux de mortalité des personnes âgées de plus de 65 ans a connu une augmentation significative dans la plus grande ville d’Istanbul en Turquie en mars, avec plus de 200 décès supplémentaires par rapport aux années précédentes, a déclaré l’analyste Cengiz Zopluoğlu.

Les données publiques sur lesquelles l’analyse de Zopluoğlu est basée n’incluent cependant pas la cause du décès, car la pandémie mondiale de COVID-19, depuis sa première détection en Turquie le 11 mars, a fait plus de 160 morts.

« Je pense que tout œil sain peut voir qu’il y a un changement après le début du mois de mars. Il n’y a aucune raison de s’attendre à un tel changement dans le nombre de +64 décès après mars, alors que le même type d’augmentation n’est pas observé avant mars par rapport aux dernières données de 5 ans », a déclaré Zopluoğlu sur Twitter.

Au moment de l’analyse, le bilan officiel des décès dus aux coronavirus en Turquie était de 131, dont 39 décès les 28 et 29 mars, jours non inclus dans l’analyse de Zopluoğlu.

Selon un autre analyste, universitaire à l’Université de Columbia, Abdullah Aydoğan , le nombre de personnes âgées décédées à Istanbul du 20 au 27 mars de cette année est de 325 de plus que la moyenne décennale pour la même période.

Dimanche, le législateur de l’opposition Veli Ağbaba a attiré l’attention du public sur un écart entre le nombre de décès dus au COVID-19 annoncé par les services funéraires de la municipalité d’Istanbul et les chiffres officiels annoncés par le ministère de la Santé.

Les données accessibles au public, désormais supprimées de la demande d’e-état de la Turquie, ont montré le 28 mars que 20 personnes ont perdu la vie à cause du virus, tandis que la déclaration du ministère du même jour mentionnait le nombre total de décès dus au COVID-19 dans tout le pays à 16.

Dimanche soir, le ministre de la Santé, Fahrettin Koca, a déclaré que les allégations de divergence étaient sans fondement et que les chiffres annoncés par le ministère étaient "basés sur des preuves" et "des données réelles et en temps réel".

Mot-clé :
Démographie Désinformation
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank