EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Aksoy a assuré que la Turquie poursuivrait ses (...)

Aksoy a assuré que la Turquie poursuivrait ses activités en Méditerranée orientale


Ecrit par Engin, 2020-02-01 09:46:00


Aksoy a assuré que la Turquie poursuivrait ses activités en Méditerranée orientale

La Turquie continuera de protéger avec détermination les droits des Chypriotes turcs

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères Hami Aksoy a assuré que la compagnie pétrolière turque TPAO poursuivrait ses activités dans les zones où la République turque de Chypre du Nord (RTCN) a attribué des licences.

Aksoy a diffusé un communiqué en réponse à la déclaration conjointe des ministres italien et chypriote grec des Affaires étrangères concernant la Méditerranée orientale.

Selon Aksoy, cette déclaration est incongrue du point de vue de l’Italie. « La Turquie a réitéré à maintes reprises que les Chypriotes turcs ont les mêmes droits (que les Chypriotes grecs) sur les ressources gazières et pétrolières en tant que copropriétaire de l’île de Chypre » a-t-il rappelé.

Le porte-parole a informé que, sur la base de ces droits, le gouvernement de la RTCN a attribué des licences de recherches et d’extraction en 2011 à TPAO. « Les activités de recherches et forage effectuées dans ces zones de licence, visent à protéger les droits des Chypriotes turcs et non de la Turquie » a-t-il souligné.

« Ces droits ne peuvent être garantis qu’avec l’arrêt réciproque de toutes les activités ’off-shore’ au sud de l’île ou la coopération des Chypriotes grecs avec les Chypriotes turcs dans le cadre de la proposition faite le 13 juillet 2019. Dans le cas contraire, la Turquie continuera de protéger avec détermination les droits des Chypriotes turcs » a déclaré Aksoy.

Hami Aksoy a appelé tous les membres de l’UE dont principalement l’Italie, à abandonner leur position niant les Turcs de Chypre.

« Comme nous l’avons exprimé à maintes reprises, la délimitation des zones de juridiction maritime de l’île de Chypre ne sera possible qu’après le règlement de la question chypriote. Il est hors de question que la Turquie s’engage dans des négociations de délimitation qui ne représentent pas les Turcs de Chypre et avec une entité qui usurpe le titre de République de Chypre depuis 1963. Jusqu’au règlement de la question chypriote, les interlocuteurs des Chypriotes grecs sont les Chypriotes turcs » a-t-il martelé.

M. Aksoy a dit rejeter totalement les critiques sur la signature d’un consensus avec la Libye concernant la délimitation des zones de juridiction maritime.

« Dans ce contexte, le silence de l’Italie ou d’autres pays de l’UE aux accords de délimitation signés en 2003 entre le Secteur chypriote grec et l’Egypte, montre combien les politiques appliquées par ces pays sont contradictoires et incohérentes. Nous allons continuer de défendre avec détermination nos droits ainsi que ceux des Chypriotes turcs en Méditerranée orientale » a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio avait rencontré hier son homologue chypriote grec Nikos Christolidis.

Mot-clé :
Hami Aksoy Méditerranée orientale République Turque de Chypre du Nord (RTCN)
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank