facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

La BERD augmentera ses investissements en Turquie en 2020 alors que l’économie rebondit

Ecrit par Hakan Akgün, 2020-01-16 22:21:08


La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) prévoit d’augmenter ses investissements en Turquie en 2020, après une année 2019 difficile, alors que la Turquie luttait pour surmonter une récession économique.

« Dans un environnement économique difficile, notre volume d’affaires en Turquie est restée inchangée en 2019 à l’année précédente, » Arvid Tuerkner, BERD Directeur général pour la Turquie, a déclaré , en ajoutant que la banque a fourni 1 milliard d’€uros de la dette et du financement par actions pour 35 projets turcs l’année dernière.

En 2020, la BERD prévoit d’élargir son programme « Women in Business », de poursuivre son engagement avec le gouvernement turc pour déployer des technologies d’efficacité énergétique dans les écoles et libéraliser le secteur ferroviaire et explorer les possibilités de produits financiers islamiques.

Le prêteur sera probablement déployer 1,1 milliard d’€uros de capitaux frais dans le pays cette année et investira dans les chemins de fer en Turquie pour la première fois.

La BERD vise la ligne à grande vitesse Halkalı-Kapıkule reliant Istanbul à la frontière bulgare pour soutenir « l’élan de la réforme », a déclaré Bloomberg citant Tuerkner dans une interview à Istanbul.

Le projet, dont la construction prendra quatre ans, devrait coûter 530 millions d’€uros et a déjà obtenu 275 millions d’€uros de subventions de l’Union européenne.

La banque, qui prévoit une croissance de 2,5% de l’économie turque en 2020, accordera également à la municipalité métropolitaine d’Izmir un prêt pour financer les travaux de génie civil d’un projet de ligne de métro sans conducteur dans la troisième province du pays, a rapporté Railway Gazette.

Elle a également annoncé en septembre qu’elle prêterait 97,5 millions d’€uros pour l’expansion du réseau de métro d’Istanbul du côté asiatique de la ville.

La BERD a vendu sa participation de 10% dans la Bourse d’Istanbul au fonds souverain turc le mois dernier, après qu’un banquier condamné pour avoir violé les sanctions contre l’Iran a été nommé directeur général de Borsa Istanbul.

croissance infrastructure Investissement
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank