EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > International > Trump dit qu’il ne reconnaît pas le "génocide (...)

Trump dit qu’il ne reconnaît pas le "génocide arménien"

Ecrit par Hakan, 2019-12-17 23:26:13


L’administration Donald Trump a déclaré mardi qu’elle ne considérait pas les massacres d’Arméniens en 1915 comme un "génocide",

"La position de l’administration n’a pas changé" après les votes du Congrès, a déclaré la porte-parole du Département d’Etat Morgan Ortagus dans un communiqué concis.

"Nos opinions se reflètent dans la déclaration définitive du président sur cette question d’avril dernier", a-t-elle déclaré.

Il a plutôt encouragé les Arméniens et les Turcs à "reconnaître et tenir compte de leur douloureuse histoire".

La Turquie a depuis longtemps rejeté l’accusation de génocide et a affirmé des sanctions sévères contre les pays qui l’adoptent. Les groupes de pression arméno-américains réclament depuis longtemps la reconnaissance.

Dans une courte déclaration publiée mardi, la porte-parole du Département d’État Morgan Ortagus a déclaré que la position de l’administration n’avait pas changé depuis le 24 avril 2019, lorsque le président Trump a reconnu le jour du Souvenir arménien. Bien que sa déclaration ait qualifié le massacre arméniens éthiques « l’une des pires atrocités de masse du 20e siècle », il ne l’a pas spécifiquement qualifié de génocide.

La semaine dernière, la Turquie a convoqué l’ambassadeur des États-Unis à Ankara, David Satterfield, après que le Sénat ait suivi la Chambre des représentants en reconnaissant des massacres de 1915.

Les résolutions du Sénat et de la Chambre, toutes deux adoptées à une écrasante majorité mais, les soi-disant résolutions simples, contrairement aux lois adoptées par le Congrès, n’ont pas force de loi ou ne nécessitent pas la signature du président, ce qui signifie que l’administration a encore une marge de manœuvre importante dans la façon de procéder.

Les alliés de Trump avaient initialement tenté de bloquer les résolutions du Congrès dans l’espoir de préserver les relations avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Trump a également suspendu les sanctions recommandées par le Congrès à propos de l’achat par l’allié de l’OTAN du système de défense antimissile russe S-400.

Barack Obama, en tant que candidat, a promis de reconnaître le génocide mais, après son élection, n’a pas utilisé le mot, affirmant plutôt qu’il maintenait ses vues d’avant la Maison Blanche.

Mot-clé :
Terrorisme Arméniens Histoire Lobbying arménien Turcs
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank