facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

[Migrant] Une équipe de l’UE se rend à Ankara

Ecrit par Hakan Akgün, 2019-12-06 23:48:25


Deux hauts fonctionnaires de la Commission de l’Union européenne se sont rendus à Ankara le 6 décembre, en mettant l’accent sur la coopération en matière de migration, marquant une première visite de Bruxelles après l’ entrée en fonction du nouveau leadership de l’ UE le 1er décembre.

Margaritis Schinas, vice-présidente pour la promotion du mode de vie européen et Ylva Johansson, commissaire aux affaires intérieures, ont rencontré de hauts responsables turcs, dont le président Recep Tayyip Erdoğan. Ils ont également rencontré le vice-président Fuat Oktay, le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu, le vice-président du Parlement turc Levent Gök et le vice-ministre des Affaires étrangères et directeur des affaires européennes, l’ambassadeur Faruk Kaymakçı.

Après les réunions, le vice-président Schinas et le commissaire Johansson ont visité le Parlement turc et déposé une couronne en mémoire des victimes de la tentative de coup d’État en juillet 2016. Schinas et Ylva ont pris leurs fonctions le 1er décembre sous le cabinet du président de l’UE Commission Ursula von der Leyen.

La Turquie et l’UE coopèrent dans le domaine des migrations depuis mars 2016 après avoir convenu d’une déclaration commune qui a limité le flux de réfugiés syriens de Turquie vers l’Europe en échange de ce dernier qui a fourni 6 milliards d’euros entre 2016 et 2019.

Mais en date du mi-2019, seuls 2,22 milliards d’euros ont été décaissés. Il a également promis la libéralisation des visas pour les citoyens turcs se rendant dans les États de l’UE Schengen, des pourparlers sur la mise à jour de l’accord commercial sur l’union douanière et un engagement redynamisé pour le processus d’adhésion de la Turquie. Il n’a rempli aucun de ces objectifs.

Les États membres de l’UE ont également promis que pour chaque Syrien renvoyé en Turquie depuis les îles grecques, un autre Syrien sera réinstallé de Turquie vers l’UE dans le cadre d’un plan de réinstallation. Mais le rythme des retours vers la Turquie des îles grecques dans le cadre de l’accord sont lent, en grande partie à cause des longs processus juridiques et des problèmes administratifs en Grèce.

Les États membres de l’UE n’ont accepté qu’environ 20 000 réfugiés syriens en provenance de Turquie depuis 2016.

La Turquie accueille actuellement quelque 3,6 millions de réfugiés syriens, plus que tout autre pays au monde. Ankara a jusqu’à présent dépensé 40 milliards de dollars pour les réfugiés, selon des chiffres officiels.

coopération Union Européenne
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank