EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > DES TURCOPHONES AUX USA

DES TURCOPHONES AUX USA


Ecrit par Engin, 2019-12-06 08:58:42


DES TURCOPHONES AUX USA.

Le huitième Congres International des Ouighours en exil a lieu il y a même pas un mois aux Etats-Unis d’Amérique Tout un programme avec l’urgence comme toute première caractéristique. Une mission politique, institutionnel, humanitaire

EN DIRECT DE WASHINGTON DC.

L’action de dissidence a pour rayon d,’action Washington et sa localité limitrophe Arlington. Nous assistons a un activisme très structure de l’Association Ouighours de France . Pour l’occasion elle organise en partenariat avec d’autres ouighours de l’extérieur les eléctions présidentielles visant a installer les bases du gouvernement dit du Turkestan (ou Turkistan) en Exil.

DES INDIVIDUALITES,UN COLLECTIF.

Incontestablement, la représentante en chef des ouigours en exil et de la turcité en Chine est Rebiya Kadeer, installée justement aux Etats-Unis. Cette base administrative a trouve un aussi précieux qu’efficace collaborateur en la personne de l’activiste Erkin Ablimit, installé en France et haut dirigeant de l’Association Ouighours de France. Ce qui frappe, c’est la cohésion entre les visions des deux hautes personnalités emblématiques de ces journées du meeting en cours. Une session marquée par l’osmose collectivement, vu l’impression de solidarité se dégageant des membres de la diaspora présents ici pour l’occasion. Certains vivant dans le Grand Est Americain, d’autres ayant effectue le déplacement depuis la France, la Norvege, l’Allemagne, le Canada...

L’ESPRIT DE CONCERTATION A L’ORDRE DU JOUR.

Ce qui prédomine dans l’organisation plénière, c’est la confrontation des idées. entre la contestation de l’autorité centrale chinoise et la volonté de concertation. Une vigilance salutaire amenant les candidats a faire interagir le public dans un esprit d’agora démocratique. Bien entendu, le candidat Ablimit est très a l’aise pour ce genre d’activité. Néanmoins le monologue classique politicien n’a tout simplement pas sa place ici.

LES ECHEANCES A VENIR.

Ça y est. Monsieur Erkin Ablimit a été élu président du gouvernement uyghur en exil dans une ambiance a la fois solennelle et presque bon enfant s’il n’y avait pas en bruit de fond les lamentations des détenus en camps de concentration chinois. en parallèle Madame Mahira Gopur ( installée au Canada) a été élue vice-présidente et Monsieur Tughluk Abdurrazak ( installe aux USA ) a été élu premier ministre. Le plus difficile ne fait que commencer. Il reste l’ensemble d’un organigramme a définir ainsi que tout un programme d’information auprès des autorités internationales.

Ce qui se produit actuellement devrait tous nous faire réfléchir. Le sort actuel des ouigours est insoutenable et un appui international de poids est impératif pour épauler cette minorité turcophone excentrée dans le " Far West " de la république chinoise. La Turquie du President Recep Tayyip Erdogan aurait dans un premier temps les moyens d’évoquer ce dossier brulant en plus haut lieu. Par légitimité au nom de la turcité. De par son positionnement international également vu sa présence au sein de l’OTAN.

Gianguglielmo /Jean-Guillaume LOZATO, professeur d’italien à L’ENSG et à International Paris School of Business, chargé de cours à l’Université Paris-Est. Auteur de recherches universitaires sur le football italien en tant que phénomène de société

Mot-clé :
Erkin Ablimit Ouïghours
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank