facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Les exportations de noisettes de Turquie ont rebondi de 75% en septembre après les inondations de l’année dernière

Ecrit par Hakan Akgün, 2019-10-09 10:32:27


Les exportations de noisettes de Turquie ont bondi de 75% en septembre, le premier mois de la saison, a déclaré le vice-président de l’Union des exportateurs de noisetiers et de produits de la mer Noire, alors que l’industrie se remettait des inondations qui ont dévasté les exploitations de noisetiers de Turquie l’an dernier.

"Environ 46 000 tonnes de noisettes ont été exportées en un mois", a déclaré Dursun Oğuz Gürsoy à l’agence Anadolu, lors de la plus grande foire alimentaire au monde - Anuga 2019 - à Cologne, en Allemagne.

"Si nous continuons sur cette lancée, nous pourrons exporter 310 000 tonnes de noisettes d’ici la fin de la saison 2019-2020", a-t-il déclaré.

Gürsoy a noté que le syndicat prévoyait une production de noisettes de 800 000 tonnes entre septembre 2018 et août 2019, grâce à un bon rendement.

En août dernier, des inondations soudaines ont dévasté la région de la mer Noire, où sont cultivées la plupart des noisettes, détruisant une grande partie de la récolte de la saison.

La Turquie possède 179 893 acres de noisetiers et produit entre 500 000 et 900 000 tonnes de noisettes par an.

M. Gürsoy a déclaré que l’urbanisation dans la région turque de la mer Noire entraînait une baisse de la production, alors qu’un nombre croissant d’agriculteurs et de producteurs potentiels s’installaient dans les villes.

Il a également évoqué la question des vergers vieillissants, qui ont entraîné une baisse de rendement. Les nouveaux vergers, en plus d’être des travaux coûteux et à forte intensité de main-d’œuvre, ont également besoin de quatre à cinq ans pour commencer à produire des noisettes.

Pour lutter contre les menaces qui pèsent sur l’industrie, M. Gürsoy a déclaré que les agriculteurs turcs devraient planter des variétés de noisetiers à rendement élevé et résistantes au changement climatique. L’Association des exportateurs s’associe à l’Institut de recherche sur les noisettes de la province de Giresun au bord de la mer Noire pour produire ces variétés, a-t-il noté.

En plus de trouver de nouveaux marchés pour les exportations de noisettes, M. Gürsoy a également déclaré que le marché turc devait s’efforcer d’exporter davantage de noisettes sous une forme transformée, à valeur ajoutée, plutôt que brute.

"Malheureusement, aujourd’hui, la Turquie vend 57% de ses noisettes sous forme naturelle et le reste est vendu sous forme transformée. Nous devons modifier ce taux. Si nous vendons des noisettes sous forme transformée - telles que chocolat, pâtisseries et biscuits -, capable de fournir à long terme 5 à 6 milliards de dollars à notre pays ", a expliqué Gürsoy.

La Turquie, premier exportateur mondial de noisettes, a réalisé 1,78 milliard de dollars au cours de la saison 2017-2018, soit près de 287 000 tonnes d’exportation de noisettes de septembre 2017 à août 2018.

Import - Export
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank