EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Société > La récolte des noisettes de votre Nutella (...)

La récolte des noisettes de votre Nutella fait-elle travailler des enfants ?


Ecrit par Hakan, 2019-09-21 23:29:42


Ferrero sous-traite la récolte de l’ingrédient phare de sa pâte à tartiner à des réfugiés, parfois mineurs, pour des salaires de misère, selon le « New York Times ».

Une polémique de plus pour Nutella. Déjà pointée du doigt pour son implication dans la déforestation liée à la surconsommation d’huile de palme, la célèbre pâte à tartiner italienne (1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires) est aujourd’hui sur le banc des accusés après la publication d’une enquête du New York Times, qui dénonce les conditions de travail sur les exploitations de noisettes en Turquie. Le groupe Ferrero, propriétaire de Nutella et troisième producteur de chocolat au monde, achète un tiers des noisettes produites par la Turquie, premier exportateur de ce fruit à coque. Le pays concentre 70 % de la production mondiale de noisettes. Ses 600 000 exploitations bénéficient non seulement d’un climat favorable, mais également d’une règlementation plutôt laxiste : le Code du travail turc ne s’applique pas aux entreprises agricoles de moins de 50 employés, explique le quotidien américain.

Ferrero se défend et met en cause l’État turc

"Cela n’a rien à voir avec nous, le travail des enfants. Le contrôle et la surveillance reviennent à l’État et aux forces de sécurité", a indiqué Ferrero. L’entreprise précise sur son site que "la traçabilité est essentielle pour garantir les normes de qualité de la production et des produits", et a pour objectif d’arriver à 100% de traçabilité d’ici 2020.

Mais selon la BBC, à l’heure actuelle, la traçabilité des noisettes utilisées pour le Nutella n’est que de 39%, comme mentionné dans un rapport de Ferrero qui doit paraître prochainement.

"Nous ne posons pas de questions sur la source exacte des noisettes, mais nous avons une autre manière de la suivre. (...) Nous faisons de notre mieux pour améliorer les pratiques sociales avec des formations... Mais le système est-il complètement propre ? Je pense que personne ne peut le dire pour le moment", a commenté le directeur général de Ferrero Hazelnut en Turquie.

Malgré les polémiques, les usines tournent à plein régime : 350 000 tonnes de Nutella sont produites chaque année. En 2012, avec « l’amendement Nutella », des sénateurs français avaient voulu taxer davantage l’huile de palme, mais sans succès. Cependant, la firme perd peu à peu sa position monopolistique : sur les cinq dernières années, elle a perdu 10 points de parts de marché.

Source : avec plusieurs sources

Mot-clé :
Société
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank