facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Préparatifs terminés le long de la frontière syrienne pour la zone de sécurité

Ecrit par Hakan Akgün, 2019-09-21 22:16:14


Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que les préparatifs le long de la frontière syrienne pour la création d’une zone de sécurité étaient terminés avant son départ pour New York afin d’assister à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

« Tous nos préparatifs sont terminés le long de la frontière. Nous sommes aux côtés des États-Unis au sein de l’OTAN et poursuivons notre partenariat stratégique depuis de nombreuses années », a déclaré Erdoğan à propos de la création d’une zone de sécurité à l’est de l’Euphrate, dans le nord de la Syrie.

« Mais dans un endroit où les États-Unis ne sont pas invités, nous ne pouvons pas nous permettre d’ignorer le soutien qu’ils ont apporté aux organisations terroristes. En d’autres termes, leur soutien aux organisations terroristes telles que YPG / PKK est évident », a-t-il ajouté.

Erdoğan a souligné que la Turquie éliminerait les organisations terroristes grâce à la création d’une zone de sécurité.

Le 7 août, des responsables militaires turcs et américains ont décidé de créer une zone de sécurité dans le nord de la Syrie et de créer un corridor de paix facilitant le déplacement des Syriens déplacés qui souhaitent rentrer chez eux. Ils ont également convenu de créer un centre d’opérations conjoint.

L’accord prévoyait également la mise en place des mesures de sécurité nécessaires pour répondre aux préoccupations de la Turquie en matière de sécurité, notamment le nettoyage de la zone terroriste YPG / PKK, un groupe avec lequel les États-Unis se sont parfois alliés, malgré les objections de la Turquie.

Le YPG est la branche syrienne du groupe terroriste du PKK, responsable depuis près de 30 ans de la mort de près de 40 000 personnes en Turquie, dont de nombreux enfants, femmes, nourrissons et fonctionnaire de l’état.

Erdoğan a également annoncé la nomination de l’ambassadeur Volkan Bozkir à la présidence de la 75e Assemblée générale des Nations Unies jusqu’en septembre 2021.

Le président turc se rendra aux États-Unis du 21 au 25 septembre pour assister à la 74e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Erdoğan participera au Sommet de l’ONU sur l’action pour le climat, qui sera accueilli par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le 23 septembre, en prévision du débat général de haut niveau.

Erdoğan s’adressera à l’assemblée et rencontrera Guterres le 24 septembre, premier jour du débat.

Il prononcera également un discours lors de la première réunion du Dialogue des dirigeants intitulée "Méga tendances ayant une incidence sur la réalisation des objectifs de développement durable".

Erdoğan participera au dîner de gala de la 10ème conférence sur l’investissement en Turquie organisé par le Conseil des affaires turco-américaines.

Il devrait également rencontrer des représentants des communautés turque, musulmane et juive lors de sa visite et assister à l’inauguration d’une exposition de photos présentant les œuvres de la célèbre photographe turco-arménienne Ara Guler.

Le ministre turc des Affaires étrangères rencontre le chef de l’ ONU

Entre temps, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a rencontré le chef de l’ONU le 20 septembre.

Çavuşoğlu a déclaré aux journalistes qu’il avait eu une réunion "utile" avec Antonio Guterres et avait abordé diverses questions, notamment la Syrie et le comité constitutionnel du pays déchiré par la guerre.

Armée / Militaire coopération
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank