facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

La Turquie appelle l’UE à travailler ensemble pour surmonter les obstacles

Ecrit par Hakan Akgün, 2019-08-23 17:57:12


Le ministre turc des Affaires étrangères a déclaré mercredi que les échecs des politiques d’intégration faisaient partie des questions les plus débattues en Europe, tant en son sein que au sein du Conseil de l’Europe.

"Pour réussir les politiques d’intégration, nous devons soutenir les politiques des autorités locales", a déclaré Mevlüt Çavuşoğlu lors de la séance d’ouverture de la Semaine européenne de la mobilité dans la capitale turque, Ankara.

Çavuşoğlu a souligné qu’en créant une prise de conscience de la culture de la vie en harmonie, les autorités locales peuvent vaincre l’intolérance, la xénophobie, la discrimination et les tendances populistes.

"Si nous faisons mieux de la publicité pour cet événement, auquel participent plus de 1 000 villes de 37 pays, encore plus de pays et de villes de notre pays peuvent participer à l’événement", a-t-il déclaré, ajoutant qu’il se félicitait de la participation de la Turquie à l’événement.

Faisant référence au concept de "marche avec nous", slogan de l’événement cette année, Çavuşoğlu a déclaré que la Turquie avait toujours dit à l’UE de marcher ensemble et de surmonter les problèmes ensemble.

Il a également ajouté que, bien que la Turquie et l’Union européenne surmontent facilement les obstacles techniques, elles doivent également surmonter les obstacles politiques ensemble.

Le parcours de la Turquie pour devenir membre de l’UE a connu de nombreux hauts et bas au cours des 50 dernières années. La Turquie a toujours été ouverte à la coopération, faisant sa part dans les limites de ses capacités dans les négociations entamées en 1963 avec l’Accord d’Ankara. Pourtant, la Turquie attend l’adhésion depuis des décennies, alors que l’UE continue de se traîner dans le processus.

En 1963, la Turquie a signé pour la première fois l’accord d’Ankara prévoyant la suppression des droits de douane et des contingents sur les marchandises dans le cadre de l’intégration à l’union douanière avec la Communauté économique européenne (CEE), prédécesseur de l’UE, reconnaissant l’objectif final de l’adhésion.

Après une longue période intérimaire, la Turquie a signé la Constitution européenne en 2004, ce qui a débouché sur des négociations en vue de l’adhésion à part entière lancées en 2005, alors que le Parti de la justice et du développement (AKP) jouissait de son premier mandat au pouvoir. Toutefois, les négociations se sont à nouveau interrompues en 2007 en raison d’objections de l’administration chypriote grecque à l’ouverture de chapitres sur l’île divisée de Chypre.

adhésion Union Européenne
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank