facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

TURKESTAN, UN BIEN TRISTE ANNIVERSAIRE.

Ecrit par Engin, 2019-07-18 12:14:37


TURKESTAN, UN BIEN TRISTE ANNIVERSAIRE.

À l’occasion de la date anniversaire des troubles survenus en 2009 au Turkestan (ou Turkistan) Oriental, plus connu sous l’appellation de Xinjiang, une manifestation revendicative et informatisé a été organisée par la communauté ouigoure de France, Place de la République à Paris le dimanche 07/07/2019.

Le Turkestan Oriental c’est la partie turcophone et majoritairement musulmane de la Chine. La répression s’y durcit considérablement sous le joug communiste du Président Xi Jinping.

Le peuple ouigour est en train de subir un programme légitimant la discrimination religieuse, ethnique et linguistique. Paris a donc été choisi judicieusement pour servir de vitrine à une manifestation de désespoir et d’espoir en une même journée.

La manifestation pour dénoncer le génocide mis en place par le gouvernement chinois s’est déroulée dans un excellent état d’esprit. Mêlant slogans, chants en ouigour, français ou turc ou encore en anglais.

L’association Ouigours de France et son président Erkin Almibit ont donné de la voix et des idées. Allant jusqu’à s’arrêter momentanément pour expliquer la nature du problème aux passants curieux du dossier uyghur trop méconnu encore en Occident. Et c’est là que le temps presse. Informer, informer, informer.

Actuellement certains spécialistes envisagent un nombre indécent de trois millions de personnes détenues dans l’équivalent de camps de concentration. Essentiellement des hommes en âge de travailler. Un facteur bien affaiblissant pour cette région à cheval sur l’ouest et le nord-ouest de la Chine. Alors que les membres de l’ethnie han sont traités en colons privilégiés, les ouigours se retrouvent pris en otages dans leur propre territoire. Cela va en s’amplifiant. Pour preuve certains accès de tristesse pendant la manifestation parisienne. Comme cette petite fille en pleurs au micro.

Des cas d’internements arbitraires se produisent quotidiennement. Des mariages forcés de femmes ouigoures avec des chinois d’autres ethnies aussi. Des viols sont carrément institutionnalisés, poussant de jeunes femmes au suicide.

Trump, l’OTAN, L’ONU, L’OCDE,L’Europe,la Turquie... Le dossier ouigour pourra se révéler fédérateur pour tous. Face un gouvernement chinois très peu disert face aux questions relatives à ce sujet.

Le temps des interprétations plurielles est terminé. Agissons pour les ouigours comme nous voudrons que les autres réagissent lorsque ce sera notre tour demain.

Gianguglielmo /Jean-Guillaume LOZATO, professeur d’italien à L’ENSG et à International Paris School of Business,chargé de cours à l’Université Paris-Est. Auteur de recherches universitaires sur le football italien en tant que phénomène de société.

#Ouïghours Chine France les camps de rééducation politique
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank