EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > France > Courrier d’information au député François (...)

Courrier d’information au député François Rochebloine sur la rénovation des églises en Turquie


Ecrit par Confluence France-Turquie, 2010-09-22 07:30:00


À l’attention de Monsieur François Rochebloine, député de la Loire (troisième circonscription), vice-président de la commission des Affaires étrangères.

Monsieur le député,

La République de Turquie poursuit son programme de rénovation d’églises chrétiennes dans la moitié est du pays, et de réouverture de ces lieux au culte. Ce dimanche 19 septembre, une messe a été célébrée en l’église arménienne d’Akdamar, près de Van :

http://www.trtfrench.com/trtinterna...

Comme vous pourrez le lire dans cet article (en français), l’évènement a eu du succès, car les hôtels sont pleins. L’hospitalité turque s’est appliquée aux visiteurs arméniens, car ceux qui n’ont pas pu trouver une chambre d’hôtel ont logé chez l’habitant.

Ce programme de réhabilitations et d’ouverture à des touristes de culture arménienne a commencé dans les années 1980, au plus fort des attentats de l’ASALA et des CJGA/ARA ; une des réalisations de cette époque fut de rénover la cathédrale arménienne de Kars (Michael M. Gunter, « Pursuing the Just Cause of their People ». A Study of Contemporary Armenian Terrorism, Westport-New York-Londres, Greenwood Press, 1986, p. 139). Il se poursuit aujourd’hui, alors que la Fédération révolutionnaire arménienne (FRA) — un parti que vous jugez bon de fréquenter — continue de brûler tous les ans des drapeaux turcs à Erevan, et de rappeler à quel point elle est fière de ses membres qui ont commis des actes de terrorisme, en particulier les « cinq de Lisbonne », cinq terroristes kamikazes qui ont attaqué l’ambassade de Turquie au Portugal, et pour lesquels une plaque a été inaugurée à la Maison de la culture arménienne de Décines-Charpieu, en juillet 2008 (http://www.france-armenie.fr/agenda/agenda07b-2008.pdf) ; ainsi qu’Hampig Sassounian, condamné à perpétuité pour l’assassinat du consul général de Turquie, Kemal Arıkan : M. Mesrop Altounian a prononcé une déclaration apologétique, au nom de la FRA, le 24 avril 2009, pour ce terroriste (http://www.fra-france.com/print_article.php?id=246).

Manifestation de la FRA à Erevan, 24 avril 2010
(Manifestation de la FRA à Erevan, 24 avril 2010)

Vous savez sans doute aussi bien que nous que la FRA s’est élevée avec virulence contre cette inauguration, de même qu’elle s’était opposée aux protocoles de réconciliation — protocoles approuvés par le gouvernement français que vous soutenez. Cela n’a rien d’étonnant, puisque la FRA considère les Turcs comme une race inférieure, intrinsèquement criminelle, comme un de ses principaux dirigeants ouest-européens, M. Laurent Leylekian, a eu l’occasion de l’écrire, le 22 octobre 2009.

« Alors oui, les “maudits Turcs” restent coupables ; ils restent tous coupables quelle que soient leur bonne volonté, leurs intentions ou leurs actions. Tous, de l’enfant qui vient de naître au vieillard qui va mourir, l’islamiste comme le kémaliste, celui de Sivas comme celui de Konya, le croyant comme l’athée, le membre d’Ergenekon comme Orhan Kemal Cengiz qui est “défenseur des droits de l’homme, avocat et écrivain » et qui travaille pour « le Projet kurde des droits de l’homme”. Aussi irrémédiablement coupables que Caïn, coupables devant les Arméniens, devant eux-mêmes, devant le tribunal de l’Histoire et devant toute l’Humanité. »
http://www.france-armenie.net/spip.php?article888

Heureusement, la FRA a quitté le gouvernement arménien. Pour autant, le programme turc de rénovation d’églises n’a aucune contrepartie, pour le moment, en Arménie ou en Grèce. Il n’est, pour le moment, nullement question de réhabiliter les mosquées qui tombent en ruines à Athènes, ou qui ont été converties en étables dans diverses communes de la moitié orientale de l’Arménie, dans les années 1910 et 1920 notamment.

La République de Turquie — et c’est bien méritoire dans le contexte actuel — fait la différence entre les fanatiques et les personnes civilisées. Elle continuera, malgré toute la propagande hargneuse et revancharde qui continue d’être organisée, en France comme dans d’autres pays.

Nous tenions à vous tenir informé sur ces efforts patients de réconciliation, car ce ne sont sûrement pas vos interlocuteurs habituels de la FRA qui le feront.

Veuillez recevoir, monsieur le député, nos salutations respectueuses,

Yakup Kuş, président de l’association Confluence France-Turquie (CFT).
Maxime Gauin, vice-président de CFT.

Mot-clé :
Extrémisme FRA Dachnaktsoutioun LR PS Question Arménienne Terrorisme arménien Turcophobie Turcs
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank