facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Le parti d’Erdogan demande officiellement l’annulation du scrutin à Istanbul

Ecrit par Hakan Akgün, 2019-04-16 21:18:20


Le parti du président turc Recep Tayyip Erdogan a officiellement déposé, ce mardi 16 avril, un recours pour demander la tenue d’un nouveau scrutin à Istanbul, où l’opposition a remporté les élections municipales le mois dernier d’après les résultats provisoires.

La démarche intervient plus de deux semaines après le scrutin municipal du 31 mars et alors que les opérations de recomptage en cours à Istanbul sont en passe d’être terminées. Le parti islamo-conservateur du président turc Recep Tayyip Erdogan a officiellement déposé, ce mardi, un recours pour demander la tenue d’un nouveau scrutin à Istanbul.

« Nous sommes venus pour déposer notre recours extraordinaire demandant l’annulation de l’élection pour la municipalité métropolitaine d’Istanbul et la tenue d’un nouveau scrutin », a déclaré un vice-président de l’AKP (islamo-conservateur) au pouvoir, Ali Ihsan Yavuz. Il s’exprimait devant le siège du Haut comité électoral (YSK) à Ankara, a justifié cette démarche en affirmant que le scrutin avait été marqué par des « irrégularités », ajoutant que l’AKP avait fourni « trois valises pleines de documents » étayant ses accusations.

D’après les résultats provisoires de ces élections municipales, l’AKP est arrivé en tête à l’échelle nationale, mais a subi un cuisant revers en perdant la capitale Ankara et la plus grande ville du pays Istanbul sur fond de récession économique. Refusant de concéder la défaite à Istanbul, Recep Tayyip Erdogan a dénoncé des « irrégularités » massives et commises selon lui de manière « organisée ».

Quelque 80 urnes encore à recompter

L’AKP affirme que des bureaux de vote ont minimisé le nombre de voix obtenues par son candidat, l’ex-Premier ministre Binali Yildirim, et soutient que plusieurs milliers de personnes ont été indûment inscrites sur les registres électoraux. Le parti présidentiel a déposé depuis deux semaines plusieurs recours auprès de l’YSK qui ont conduit à un recomptage partiel, en majorité des quelque 300 000 voix comptabilisées comme nulles le jour du scrutin.

Il restait mardi après-midi quelque 80 urnes à recompter dans le district stambouliote de Maltepe, a indiqué le parti d’opposition CHP (social-démocrate), ajoutant que son candidat, Ekrem Imamoglu, maintenait une avance de près de 14 000 voix sur Binali Yildirim.

Si le recours de l’AKP est accepté, de nouvelles élections auront lieu à Istanbul le 2 juin. Dans le cas contraire, les résultats du premier scrutin seront définitivement validés.

Source : Ouest-France

Democratie élections Turquie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank