facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Tourisme en Turquie : le site archéologique d’Ani à Kars

Ecrit par Engin, 2019-03-03 13:19:11


Tourisme en Turquie : le site archéologique d’Ani à Kars

La cité antique d’Ani a été le point de rencontre des cultures géorgienne, arménienne, byzantine, seldjoukide et ottomane

Il existe dans toutes les régions du pays plusieurs cités antiques qui ont été habitées par diverses civilisations pendant des centaines d’années …

Le site archéologique d’Ani est justement l’une d’entre elles…

Situé en Anatolie de l’est dans la province de Kars, le site archéologique d’Ani a un emplacement géographique très propice à l’habitation et à la défense. La cité a été fondée à la première entrée en Anatolie de la Route de la Soie depuis le Caucase. Cette route était une voie commerciale importante au Moyen-Age. La cité a fortement progressé à cette époque de par son emplacement, devenant ainsi un centre politique, culturel et économique important de la région.

L’urbanisme, l’architecture et l’art étaient très développés à Ani, devenu un centre commercial multiculturel. Les Zoroastriens, les Chrétiens et les Musulmans présents dans la région ont diversifié la culture urbaine et influencé le style architectural.

La citadelle a commencé à être habitée à partir du 4ème siècle et représente le premier modèle de la région, de la transition d’une ville fermée à une ville ouverte.

 

 

La cité antique d’Ani a été le point de rencontre des cultures géorgienne, arménienne, byzantine, seldjoukide et ottomane. La conception architecturale, le matériel et les techniques de construction, les détails en décoration influencés par l’interaction culturelle, se sont par la suite répandus dans toute l’Anatolie et le Caucase, créant ainsi une forte identité architecturale propre à Ani.

Le déclin d’Ani a commencé avec le changement des routes commerciales. La ville a été abandonnée au début du 16ème siècle.

La cité antique dévoile les particularités caractéristiques de l’urbanisme médiéval avec ses édifices religieux et militaires.

La zone archéologique d’Ani s’étend sur un espace de 78 hectares.

La région possède un passé archéologique très riche, des pièces datant de l’âge du fer et du bronze ont été découvertes, mais aussi des œuvres datant du 15èmesiècle… Les murailles extérieures impressionnantes ont été construites en l’an 960. A l’intérieur, 21 édifices tels que des bâtiments publics, structures civiles, lieux de culte comme des cathédrales, mosquées et églises, caravansérails, hammams et ponts, ont traversé les époques jusqu’à nos jours. Le site archéologique d’Ani a été classé au Patrimoine mondial en 2016 pour toutes ces particularités.

Si vous vous rendez à Kars afin de découvrir le site archéologique d’Ani, ne revenez pas sans avoir visité la forteresse de Kars construite au 12ème siècle, skié dans la forêt de pins sylvestres à la station de ski de Sarikamis (si la saison le permet), sans avoir fait une balade en traîneau sur le lac Cildir qui gèle en hiver, et sans avoir visité le sanctuaire ornithologique de Kuyucuk qui abrite des centaines d’espèces d’oiseaux.

Kars est également bien connu pour ses spécialités culinaires, mais aussi son miel et son fromage.

Nous vous recommandons également de découvrir les jeux traditionnels qui dévoilent la richesse culturelle de la région et d’écouter les poètes populaires locaux.

 

Ani Kars Tourisme en Turquie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank