EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > International > 27 civils massacré par le PKK en 2018

27 civils massacré par le PKK en 2018

Ecrit par Hakan, 2019-01-17 11:16:30


Selon les informations du ministère de l’Intérieur, les attaques du PKK ont coûté la vie à de nombreux civils.

L’organisation terroriste séparatiste du PKK n’a pas hésité, en 2018, à cibler et massacrer des civils. Ainsi, 27 civils, dont des enfants, sont morts dans des attaques.

Dans le cadre de l’opération Rameau d’olivier, 7 civils ont été tués dans des attaques du PKK, tandis qu’en Turquie, un fermier et un adolescent sont décédés à la suite de la déflagration d’explosifs dissimulés par l’organisation terroriste.

Par ailleurs, lors d’une embuscade dressée contre l’épouse d’un soldat turc dans le sud-est de la Turquie, les terroristes assassins d’enfants n’ont pas hésité à massacrer la mère et son nourrisson de 11 mois.

L’organisation terroriste n’hésite pas non plus à recourir aux menaces, intimidations et exécutions sommaires contre des civils qui refusent de les soutenir.

Ainsi, un Turkmène vivant dans la région turque d’Agri (est), propriétaire d’un petit commerce, a été enlevé et exécuté par les terroristes du PKK. Son corps gisant a été retrouvé suspendu à un poteau.

En mars 2018, dans la province de Diyarbakir (sud-est), un terroriste du PKK est allé jusqu’au domicile de Veysel Saskin, un citoyen lambda connu dans son village pour son opposition au groupe terroriste, lui a demandé de sortir et l’a lâchement exécuté sur la place publique.

Un éleveur de la région d’Hakkari, sud-est de la Turquie, Kadir Arslan s’est fait enlevé et exécuté par les terroristes du PKK, qui lui reprochaient de "collaborer" avec l’Etat turc.

Treize autres civils, aux histoires similaires, ont été massacrés par les terroristes sanguinaires du PKK tout au long de l’année 2018.

Source : avec TRT

Mot-clé :
Terrorisme PKK
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank