facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

La Turquie appelle à la fin de l’escalade entre l’Ukraine et la Russie

Ecrit par Engin, 2018-11-26 18:16:03


La Turquie appelle à la fin de l’escalade entre l’Ukraine et la Russie

Lundi, la Turquie a appelé la Russie et l’Ukraine à éviter l’escalade dans le cadre des tensions en mer d’Azov.

La Turquie est "inquiète" des tensions entre Moscou et Kiev en mer Noire et a appelé à éviter l’escalade entre les deux pays, a déclaré lundi le ministère turc des Affaires étrangères.

"Nous accueillons avec inquiétude les nouvelles selon lesquelles le feu a été ouvert sur des navires ukrainiens et selon lesquelles il y a des blessés", a déclaré la diplomatie turque dans un communiqué qui ne mentionne à aucun moment la Russie, proche alliée de la Turquie.

"Nous appelons à des actions de bon sens et de modération pour éviter l’escalade et au respect du droit international", a poursuivi le texte.

Flambée des tensions

Les tensions entre l’Ukraine et la Russie autour de la mer d’Azov ont connu une brusque flambée dimanche lorsque Kiev a accusé la Russie d’avoir percuté un navire ukrainien et bloqué l’accès à cette petite mer, située entre la Crimée, annexée en 2014 par Moscou, et l’est de l’Ukraine, théâtre d’une guerre avec les séparatistes pro-russes.

L’Ukraine a accusé dans la soirée les Russes d’avoir capturé plusieurs de ses navires après leur avoir tiré dessus dans cette zone stratégique.

Les bateaux - deux vedettes blindées, le Berdiansk et le Nikopol, et le remorqueur Iani Kapu - tentaient d’entrer depuis la mer Noire dans le détroit de Kertch, séparant la Crimée de la Russie et marquant l’accès à la mer d’Azov.

Sur un total de 23 militaires à bord, six ont été blessés dont deux grièvement, selon l’armée ukrainienne.

Coopération étroite

"En tant que pays riverain de la mer Noire, nous insistons que les passages dans le détroit de Kertch ne doivent pas être bloqués", a ajouté Ankara.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui coopère étroitement avec son homologue russe Vladimir Poutine, a par ailleurs reçu le président ukrainien Petro Porochenko a deux reprises cette année en Turquie.

Des pourparlers menés entre Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine avaient notamment permis l’année dernière la libération par la Russie de deux importants représentants de la communauté des Tatars de Crimée

Russie Turquie Ukraine
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank