facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

SELON ANKARA, TRUMP A L’INTENTION DE « FERMER LES YEUX » SUR LE MEURTRE DE KHASHOGGI

Ecrit par Engin, 2018-11-25 12:50:23


SELON ANKARA, TRUMP A L’INTENTION DE « FERMER LES YEUX » SUR LE MEURTRE DE KHASHOGGI

Avec CNEWS

La Turquie a reproché vendredi au président américain Donald Trump de vouloir « fermer les yeux » sur le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en apportant un soutien sans faille au pouvoir saoudien au nom des intérêts économiques de Washington.
« D’une certaine façon, Trump dit ’je fermerai les yeux quoi qu’il arrive’ » sur le meurtre de Khashoggi, a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu, en référence à des déclarations de soutien à Ryad exprimées cette semaine par le président américain.

Le meurtre de Jamal Khashoggi le 2 octobre dans le consulat de son pays à Istanbul a provoqué une onde de choc mondiale et considérablement terni l’image de l’Arabie saoudite, notamment celle du prince héritier Mohammed ben Salmane, dit « MBS ».

Selon des médias américains, la CIA n’a plus de doutes sur la responsabilité du prince héritier dans le meurtre de Khashoggi. Mais M. Trump a assuré mardi que l’agence américaine de renseignement extérieur n’avait « rien trouvé d’absolument certain ».

« Il se pourrait très bien que le prince héritier ait eu connaissance de cet événement tragique - peut-être, peut-être pas ! », a-t-il dit, insistant sur les liens profonds entre Ryad et Washington. « Il n’y a pas que l’argent qui compte », a vivement réagi vendredi M. Cavusoglu en référence à l’argumentaire de M. Trump qui a évoqué notamment l’achat d’armes américaines ou encore la stabilité des prix du pétrole pour justifier son soutien continu à Ryad.

« Ce n’est pas une bonne approche », a insisté le ministre turc qui s’exprimait sur la chaîne d’information CNN-Türk, rappelant qu’il restait « des questions sans réponse ».

Après avoir dans un premier temps nié la disparition de Khashoggi, Ryad a fini par reconnaître sous la pression internationale qu’il avait été tué dans l’enceinte de sa représentation lors d’une opération « non autorisée ». Tout en dédouanant le prince héritier, la justice saoudienne a annoncé la semaine dernière qu’elle allait demander la peine de mort contre cinq des 21 suspects détenus dans le cadre de l’enquête officielle de Ryad.

Donald Trump Jamal Khashoggi Mevlüt Çavusoglu Turquie USA
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank