EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > La route la plus dangereuse du monde

La route la plus dangereuse du monde


Ecrit par Engin, 2018-07-02 05:36:01


"La route la plus dangereuse du monde" attire les adeptes de sensations fortes

Les "Virages de Derebaşı " situés sur les pentes montagneuses des villes de Trabzon et de Bayburt, seront intégrés au tourisme local et mis à disposition des adeptes de la nature.

Avec TRT

Les "Virages de Derebaşı", situés sur les pentes montagneuses des villes de la région de la mer Noire, Trabzon et Bayburt, seront intégrés au tourisme local et mis à disposition des adeptes de la nature, a rapporté un correspondant de l’Agence Anadolu (AA). 

Qualifiée, trois ans auparavant, de "route la plus dangereuse du monde" par le site internet « www.dangerousroads.org » qui recense l’ensemble des pistes dangereuses à travers le monde, les virages relient les villes de Trabzon et de Bayburt via le Mont Soganli d’une altitude de 3 500 mètres. 

Avec ses treize virages sinueux et ses falaises escarpées, ladite voie, dite bien plus dangereuse que la "route de la mort" située en Bolivie, présente de grandes difficultés pour les conducteurs. 

Le brouillard, la pluie, les glissements de terrain, les chutes de neige ainsi que les avalanches, font partis des nombreux aléas météorologiques qui surviennent sur cette route construite en 1914 par la population locale durant l’occupation russe. 

Au cours de l’année, la route est fermée à toute circulation pendant près de six mois en raison notamment des chutes de neige. 

Avec l’arrivée de l’été, la neige qui fond regagnent les ruisseaux à travers les montagnes formant un paysage digne d’une carte postale. 

- Ayvazoglu : "Nous nous efforçons d’intégrer la ville au tourisme local"

Dans une interview accordée à AA, Ali Ayvazoglu, directeur de la culture et du tourisme de la province, a confié que les conducteurs vivent des moments difficiles chaque fois qu’ils empruntent la route D915 qui s’étend du district d’Of (Trabzon) à Bayburt.

Ayvazoglu a ajouté que la D915, connue pour être une "route difficile", a intégré la liste des parcours les plus durs du monde. 

Hormis cette caractéristique, la beauté naturelle de la zone qui se reflète à travers ses ruisseaux, ses montagnes verdoyantes et son air frais, suscite l’intérêt des visiteurs, a fait savoir le directeur. 

"C’est pourquoi nous nous efforçons d’intégrer la route au sein du tourisme régional. Nous voulons que les touristes locaux et étrangers témoignent du charme de la route dangereuse’’. 

- Des compétitions en vue de la promotion de la route

Abordant les travaux à effectuer dans le cadre du tourisme régional, Ayvazoglu a partagé qu’ils envisagent, à cet effet, d’organiser une série de compétitions "off road" et des cessions d’escalade. 

"Notre objectif est de permettre la réalisation d’activités alternatives au tourisme au sein de la région, célèbre pour ses beautés naturelles", a-t-il précisé avant de poursuivre "Je pense que cette région, qui se situe sur la route qui mène au lac Uzungol (Trabzon), mondialement célèbre, occupera une place importante à l’avenir".

Mot-clé :
tourisme
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank