EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Abandon de poursuites contre des gardes du (...)

Abandon de poursuites contre des gardes du président Erdogan


Ecrit par Engin, 2018-03-23 08:58:43


Abandon de poursuites contre des gardes du président Erdogan

Les autorités américaines ont discrètement abandonné les poursuites visant 11 agents de sécurité du président turc Recep Tayyip Erdogan, suspectés d’avoir violemment agressé des militants de PKK en mai 2017 à Washington, a confirmé jeudi, une source judiciaire.

Ces poursuites irritaient vivement l’homme fort d’Ankara et pesaient sur les relations entre les Etats-Unis et la Turquie, pays que Washington considère comme un allié clé dans la lutte contre le groupe Etat islamique.

Au total 19 suspects avaient été inculpés dans ce dossier diplomatique sensible, dont 15 gardes du corps de M. Erdogan, une mesure jugée “scandaleuse“ par le président turc.

Les poursuites visant les gardes du corps ont été classées sans suite le 7 novembre 2017 pour quatre d’entre eux et le 14 février 2018 pour sept d’entre eux, a précisé à Bill Miller, un porte-parole du parquet de la capitale fédérale.

Le 14 février était la veille d’un déplacement de Rex Tillerson, qui dirigeait alors la diplomatie américaine, à Ankara. M. Tillerson y a rencontré M. Erdogan, le département d’Etat affirmant jeudi qu’il s’agissait simplement d’une “coïncidence“ de dates.

“Le ministère (américain des Affaires étrangères) n’a joué aucun rôle dans la décision d’abandonner les charges“, a assuré la porte-parole Heather Nauert.

Mot-clé :
Justice Recep Tayyip Erdoğan [RTE]
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank