facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Commerce : la Turquie sixième fournisseur de l’Algérie

Ecrit par Engin, 2017-09-22 21:13:25


Commerce : la Turquie sixième fournisseur de l’Algérie

Avec TRT

Durant les 8 premiers mois de l’année 2017, l’Algérie a importé durant cette période, auprès de la Turquie pour un montant de 1.376 milliards de dollars

La Turquie est le sixième fournisseur de l’Algérie et son septième client sur les huit premiers mois de l’année 2017, selon des chiffres officiels publiés mercredi.

D’aprés le centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) des douanes algériennes, cité par l’agence officielle APS, l’Algérie a importé durant cette période, auprès de la Turquie pour un montant de 1.376 milliards de dollars, soit une augmentation de +1,33% par rapport à la même période de l’an passé.

Les exportations algériennes vers la Turquie ont été de l’ordre de 1.145 milliards de dollars, soit une augmentation de +29,4% comparé à la même période de 2016.

Parmi les pays fournisseurs, la Turquie arrive derrière la Chine (5.974 milliards (mds) de dollars, +7,2%), la France (2.788 mds $, - 18%), l’Italie (2.363 mds $,- 31,1%), l’Allemagne (2.100 mds $, +9,9%) et l’Espagne (2.062 mds $,-16,9%).

Elle devance, toutefois, la Corée du sud (1.300 mds de $), les USA (1.237 mds de $), l’Argentine (1.018 mds de $) et le Brésil (956 millions de $).

Parmi les clients de l’Algérie, la Turquie est devancée par l’Italie, qui trône en tête avec 3.868 milliards de dollars (+ 7,24% par rapport à l’an passé), la France (2.939 mds de $, + 22%), l’Espagne (2.605 mds $, - 0,3%), les USA (2.391 mds, + 24,5%), le Brésil (1.449 mds, + 27,4%) et les Pays-Bas (1.371 mds, + 53,3%).

Par ailleurs, le déficit commercial de l’Algérie a reculé à 7,32 milliards de dollars sur les huit (8) premiers mois de 2017 contre un déficit de 12,23 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une chute de 40,12%, selon la même source.

Les exportations ont enregistré une augmentation pour atteindre 23,51 milliards de dollars (mds $) sur les 8 premiers mois de l’année 2017 contre 19,41 mds $ sur la même période de 2016 (+21,12%), selon la même source.

Quant aux importations, elles ont connu une légère baisse en s’établissant à 30,84 mds $ contre 31,65 mds $ (-2,56%).

Comme toujours, la vente des hydrocarbures constitue la principale ressource en devises du pays puisqu’ils représentent (94,71% du volume global des exportations), soit 22,27 mds $ contre 18,24 mds $ sur la même période de 2016, soit une hausse de 22,11%.

Face à la crise économique et l’effondrement de ses réserves de changes, l’Algérie a décidé de réduire ses importations en imposant notamment des licences aux opérateurs, une mesure qui n’est pas du goût de l’UE. Mais les autorités algériennes rassurent que la mesure est temporaire.

Algérie economie Turquie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank