Accueil | Nos rubriques | International

La Turquie veut les dirigeants du PKK

lundi 12 juillet 2010 | par Hakan


La Turquie a demandé aux Etats-Unis, à l’Irak et à l’administration kurde irakienne de lui livrer les dirigeants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, terroristes kurdes de Turquie) réfugiés dans la montagne irakienne, rapporte aujourd’hui le journal turc Hürriyet.

Une liste de 248 rebelles, dont des commandants militaires comme Murat Karayilan, Cemil Bayik et Duran Kalkan, a été remise aux autorités américaines, irakiennes et kurdes pour qu’ils soient livrés "dans les plus brefs délais" aux autorités turques, souligne le journal, citant des hauts responsables turcs qui ont requis l’anonymat. La Turquie propose aussi "si nécessaire" une opération conjointe pour capturer ces hommes, précise le quotidien.

"L’étau ne s’était jamais autant resserré" autour des chefs du mouvement terroriste qui dispose de bases arrière dans le nord de l’Irak, sous administration kurde, indique l’une de ces sources.

En 2008, la Turquie, l’Irak et les Etats-Unis ont créé un comité tripartite pour coordonner la lutte contre le PKK, considéré comme une organisation terroriste par Ankara, Washington et de nombreux pays. Depuis la fin mai, le PKK multiplie ses attaques contre l’armée turque dans l’est et le sud-est anatolien.

L’aviation turque bombarde régulièrement les positions terroristes dans le nord de l’Irak et a mené une série d’incursions terrestres dans cette région où, selon Ankara, sont retranchés environ 2.000 terroristes. Ankara bénéficie des renseignements fournis par les Etats-Unis, son allié de l’Otan, sur les repaires et déplacements du PKK.

Source AFP