EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Politique > Législatives en Turquie : l’AKP conserve la (...)

Législatives en Turquie : l’AKP conserve la majorité absolue au Parlement


Ecrit par , 2007-07-23 10:22:51


A l’issue des législatives de dimanche en Turquie, l’AKP (Parti de la justice et du développement, au pouvoir), issu de la mouvance islamiste, conserve sa majorité absolue au Parlement.

Selon les chiffres fournis par les chaînes de télévision, l’AKP a recueilli 46.36% des voix, obtenant ainsi 340 sièges au Parlement.

Deux parti d’opposition, le CHP (Parti républicain du peuple, socialiste, laïc) et le MHP (Parti d’action nationaliste) franchissent également la barre des 10% exigés pour être représentées au Parlement, avec respectivement 109 et 74 sièges.

La candidature avortée du ministre des Affaires étrangères Abdullah Gül au poste de président, qui est élu par le Parlement, avait été la cause de manifestations rassemblant plus de 3 millions de personnes en faveur de la République et de la laïcité. Celà fut l’occasion pour l’AKP, disposant de la majorité de provoquer des élections anticipées, quatre mois avant le calendrier prévu, en pleine période estivale, période qui lui est favorable.


Environ 42,5 millions de Turcs, sur une population de 73 millions de personnes, étaient appelés à se rendre dans environ 160.000 bureaux de vote. Les représentants de 14 partis et quelque 700 candidats indépendants, pour la majorité proches du DTP (branche politique du PKK) étaient en lice.

Le taux de participation est d’environ 75%.

Le nouveau Parlement sera rapidement confronté à plusieurs dossiers épineux : l’élection présidentielle, évidemment, mais aussi le terrorisme kurde et les attentats du PKK et, plus généralement, les divisions qui s’approfondissent au sujet de la place de l’islam dans l’appareil d’Etat.

Le chef du gouvernement, qui a fait de l’adhésion à l’Union européenne son principal outil de propagande bénéficiait du soutiende l’UE pour ses élections. En effet, la politique ulra-libérale de l’AKP durant son mandat, les vastes campagnes de "privatisation" en faveur d’entreprises européennes firent de l’Union Européenne les meilleurs avocats du parti islamiste en Turquie.

Mais le CHP, qui a conduit le boycott contre la candidature de M. Gül à la présidence, a clairement rappelé la menace que représente l’AKP vis à vis de la laïcité.

Le CHP a obtenu 20.94% des voix (109 sièges) conservant ainsi son rang de deuxième formation dans la représentation nationale. Le MPH ferait quant à elle son retour au Parlement après cinq ans d’absence avec 14,44%, après avoir critiqué le gouvernement pour son manque de fermeté face aux terroristes kurdes du PKK.

avec Associated Press

Mot-clé :
Terrorisme Binali Yıldırım Bon Parti (IYI parti) Bülent Ecevit Canan Kaftancıoğlu Devlet Bahçeli Ekrem İmamoğlu Élections Eren Erdem İsmet İnönü Kadir Topbas Kemal Kılıçdaroğlu Meral Aksener Mevlüt Çavusoglu MHP Muharrem Ince Parti de la justice et du développement (AKP) Parti de la société démocratique (DTP) Parti républicain du peuple (CHP) PKK Politique Recep Tayyip Erdoğan [RTE] Union Européenne (UE)
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank