EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Un drone américain retrouvé dans un refuge du (...)

Un drone américain retrouvé dans un refuge du PKK à Silopi


Ecrit par Engin, 2016-01-21 21:54:45


Un drone américain retrouvé dans un refuge du PKK à Silopi

Un mini-drone américain de type RG-20 Puma a été saisi lors des fouilles réalisées au terme des affrontements, par les forces de sécurité dans la région abandonnée par les terroristes du PKK à Silopi dans la province de Sirnak

Le mini-drone retrouvé dans le jardin d’une maison utilisée comme refuge par les terroristes, ferait partie des aides de l’administration américaine destinées aux PYD, une branche de l’organisation terroriste PKK.

D’autre part, le sergent-chef Ali Şahin est tombé en martyr et un soldat a été blessé à la suite de l’explosion d’une bombe placée sur la route par les terroriste du PKK à Sur dans la province de Diyarbakir où les opérations se poursuivent.

Deux soldats ont été blessés à la suite de l’explosion d’une bombe artisanale posée par les terroristes du PKK lors de l’opération soutenue par les équipes de gendarmerie dans les quartiers où le couvre-feu est toujours en vigueur.

La dissolution de l’organisation terroriste PKK progresse au fil des opérations des forces de sécurité.

Dix militants fuyant l’organisation terroriste PKK, se sont rendus aux forces de sécurité.
Le nombre de terroristes qui ont fui le PKK dans la ville de Sirnak et qui se sont rendus aux forces de sécurité, a atteint les 120 depuis le 21 mars 2013.

Les corps de 5 terroristes ont été retrouvés dans une ambulance et 7 terroristes ont été capturés blessés à Cizre.

Par ailleurs 4 terroristes ont été retrouvés enterrés dans le jardin d’une maison où se réfugiaient les terroristes.

33 terroristes ont été neutralisés lors des opérations qui se poursuivent à Cizre, Silopi et Sur.

Près de 20 personnes ont été interpellées au cours des perquisitions effectuées par la police dans 36 adresses différentes, visant la branche urbaine de l’organisation terroriste à Istanbul.

Les suspects qui ont passé des contrôles de santé à l’hôpital de formation et de recherche Haseki, sont accusés d’assurer des fonds à l’organisation terroriste PKK via les trafics de biens commerciaux, les jeux d’argent et le proxénétisme.

Mot-clé :
Terrorisme PKK
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank