EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Ankara envisage d’accorder des permis de (...)

Ankara envisage d’accorder des permis de travail aux réfugiés syriens


Ecrit par Engin, 2016-01-12 00:36:37


Avec l’Orient, le jour

11/01/2016

Les autorités turques envisagent de distribuer des permis de travail aux réfugiés syriens afin de les dissuader de poursuivre leur exode vers l’Europe, a annoncé lundi le ministre turc chargé des Affaires européennes, Volkan Bozkir.

"Nous essayons de réduire les pressions favorisant la migration illégale en donnant aux Syriens en Turquie des permis de travail", a-t-il dit à la presse à l’issue d’un entretien à Ankara avec le premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans.

Ce dernier a estimé la semaine dernière que les Européens étaient "loin d’être satisfaits" des efforts menés par la Turquie pour réduire le nombre de réfugiés traversant la mer Egée vers la Grèce. (voir )

Plus de 2,2 millions de Syriens se sont réfugiés en Turquie depuis le début de la crise, en mars 2011. La Turquie abrite aussi 200.000 Irakiens ainsi que des migrants en provenance d’Iran, d’Afghanistan et de pays africains qui y voient un carrefour vers l’Europe.

L’UE et la Turquie ont conclu en novembre dernier un accord prévoyant une aide financière de 3 milliards d’euros et une relance des négociations d’adhésion en contrepartie d’efforts accrus d’Ankara pour endiguer le flux de migrants

D’après l’Organisation internationale du travail (OIT), seuls 6.000 Syriens disposent pour l’heure d’un permis de travail en Turquie. Mais des centaines de milliers d’autres travaillent clandestinement, acceptant des salaires bas et entrant en concurrence avec la population active turque au risque de susciter des tensions entre les populations. Le taux de chômage en Turquie est de l’ordre de 10%.

Mot-clé :
Migrants/Réfugiés
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank