EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > L’UE applique la discrimination entre pays (...)

L’UE applique la discrimination entre pays chrétiens et pays musulmans


Ecrit par Hakan, 2009-12-26 22:33:38


La fin de l’année 2009 s’annonce par une extraordinaire bonne nouvelle pour la Serbie, qui vient de demander officiellement son adhésion à l’Union Européenne, et ce fut l’euphorie, la nouvelle année qui va commencer dans quelques jours est porteuse d’un évènement exceptionnel ! La Macédoine, et le Monténégro ont déjà déposé leur propre candidature respectivement en 2004 et en 2008. Ces trois pays des Balkans ont également fêté hier l’ouverture des frontières avec l’UE.

La Serbie, la Macédoine et le Monténégro seront admis très prochainement pour boucler le nombre de trente pays de l’Union. Mais en ce qui concerne, la Turquie, elle peut encore attendre un autre siècle, mais, il n’ y a pas que la Turquie qui reste marginalisée parmi les candidats, il y a les exclus d’office : l’Albanie qui est européenne, la Bosnie Herzégovine, et le Kossovo. Selon les racistes Européens, officiellement ces pays n’avaient pas rempli les conditions fixées par Bruxelles, à savoir qu’ils renoncent officiellement à l’Islam comme religion, une condition inacceptable et inimaginable, que l’Europe du XXIème siècle exige une telle condition en contradiction avec la Charte de la Déclaration Universelle des Nations-Unies.

Bruxelles, qui ne fait pas mystère de son refus, évoque en outre, que l’on considère qu’ils présentent toujours un risque migratoire majeur et sérieux, surtout à l’égard des musulmans dans l’Union. La décision de l’UE, représente toutefois une nouvelle forme de ”discrimination flagrante” contre les musulmans d’Europe. A Sarajevo, les autorités religieuses évoquent même un ”refus de l’Europe” de s’ouvrir à des pays majoritairement musulmans. Nous les musulmans d’Europe, avons le droit constitutionnel de protester contre cette politique basée sur la discrimination raciale, c’est une honte et c’est honteux pour les élus Européens qui se vantent d’être des démocrates et des pays qui appliquent à la lettre les droits de l’Homme, tout en pratiquant une politique sélective inhumaine, antidémocratique et perverse.

Que sommes-nous dans cette Europe des races et des religions et des hypocrisies. Tous les Etats se proclament, “Etats de droit” , Etats démocratiques, mais, il faut comprendre, que cette démocratie ne concerne que les Européens de souche et assimilés, les arrivistes comme Sarkozy, qui tente de prouver qu’il est plus Français que les Français de souche. Nous protestons énergiquement contre ces méthodes dignes des Nazis, qui faisaient appliquer aux populations non aryenne, le statut d’éternel étranger, qui ne mérite ni titre de citoyen, ni égalité des droits, mais tout juste le droit d’exister comme figurant pour meubler la société en crise.

Le célèbre Ghandi a dit : “l’ Etat de droit se distingue de l’Etat raciste par le respect des droits de l’Homme”. Est-ce que l’Union Européenne respecte-elle les droits de l’homme ? Et pourquoi les Bosniaques, les Albanais, les Kosovars et autres sont exclus au seul motif qu’ils sont musulmans. Existe-t-elle une charte européenne qui refuse aux musulmans d’être des Européens ? Cette discrimination équivaut à une attitude négative, raciste, tout à fait incompatible avec le respect des droits des peuples et des droits de l’homme.

Nous vivons une drôle de démocratie à deux vitesses, l’une favorable aux citoyens chrétiens et l’autre défavorable aux autres qui ne sont pas chrétiens. La secte catholique de l’Opus Dei, qui domine le Parlement européen et domine tous les partis de droite, ne cesse d’influencer les groupes ultras extrémistes catholiques fanatiques pour refuser aux Etats ayant une population majoritaire de musulmans, l’interdiction d’accès à l’Union Européenne sous le joug de l’Opus Dei, ( qui est sous tutelle du Vatican) et cette secte domine toute la politique de l’Etat Belge et ses agents se sont infiltrés dans tous les rouages des institutions des Etats Européens et du Parlement.

Il est du devoir de tous les musulmans de l’Europe de dénoncer cette abjecte machination secrète qui s’est engagée volontairement à ne jamais accepter ces Etats dits ” Musulmans”. L’Opus dei se félicite de l’adhésion de la Serbie et bloque toute adhésion de la Turquie.

J’invite nos sœurs et nos frères à transmettre ce commentaire à vos amis, afin qu’ils sachent ce qui se passe dans la mentalité des Européens censés nous donner des leçons en matière de démocratie et d’impartialité entre les citoyens.

De KADIRI Jilani pour “Algérie Politique”

Mot-clé :
Islamophobie Politique Religions
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank