EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Culture > La saison de la Turquie au Louvre

La saison de la Turquie au Louvre


Ecrit par Hakan, 2009-11-21 00:09:04


La saison de la Turquie en France a commencé depuis le mois de juillet, vous ne le savez sans doute pas mais 400 événements sont prévus jusqu’en 2010 notamment l’exposition phare « De Byzance à Istanbul » au Grand Palais. L’occasion de découvrir une culture encore bien méconnue et, au passage, la modernité bien réelle de la Turquie d’aujourd’hui.

Au Louvre se déroulent trois expositions jusqu’au 18 janvier 2010 :

- Tombes princières d’Anatolie, dans la salle d’actualité des Antiquités orientales.

- D’Izmir à Smyrne, découverte d’une cité antique, dans l’aile Sully.

- A la cour du Grand Turc, caftans du palais de Topkapi, dans les salles d’exposition Richelieu.

Je n’ai pas eu le temps d’aller voir les « Tombes princières d’Anatolie » dont je vous parlerais donc ultérieurement.

Sous l’actuelle ville d’Izmir située à l’ouest de la Turquie, sur la mer Égée, les archéologues ont mis à jour les vestiges de Smyrne, une cité de la Grèce antique fondée au IXe siècle avant notre ère. Elle fut fortifiée par Lysimaque, général d’Alexandre le Grand, puis connut la prospérité sous l’Empire romain. En l’an 53 de notre ère, l’apôtre Paul de passage à Ephèse fonda les sept premières églises d’Asie dont Smyrne. L’exposition organisée par le Louvre nous permet de découvrir des éléments de sculpture exposés dans l’allée qui longe le Louvre médiéval où vous pouvez admirer un Apollon en marbre du Pentélique (dans la région d’Athènes). Dans la salle de la maquette sont exposées de nombreuses terres cuites des stèles funéraires et des portraits sculptés de Smyrniotes.

Autre temps et autre lieu, les « Caftans du palais de Topkapi » est une exposition consacrée aux vêtements d’apparat portés par les sultans ottomans et leur entourage. La tradition de la cour d’Istanbul voulait qu’à la mort du souverain ils soient enveloppés dans des housses en tissu, étiquetés au nom du sultan qui les avait portés et entreposés dans l’ancien Trésor privé du Palais ce qui explique leur parfait état de conservation. Ces habits de cérémonie étaient fabriqués dans des ateliers rattachés au Palais d’Istanbul avec de la soie voire des fils d’or et d’argent le tissage étant alors appelé « seraser ». Une section est consacrée aux « vêtements talismaniques » ornés de formules religieuses calligraphiées à l’encre et destinées à protéger la personne du sultan de la maladie ou lors des campagnes militaires. Plus loin on découvre que les caftans étaient ornés de motifs floraux (œillets, tulipes, etc.) de tigrures de grands félins, symboles de force ou de motifs abstraits.

- D’Izmir à Smyrne – Aile Sully salle de la maquette jusqu’au 18 janvier 2010

- A la cour du Grand Turc, caftans du palais de Topkapi Aile Richelieu - salles d’exposition jusqu’au 18 janvier 2010.

Source "orserie" du 20 novembre 2009

Mot-clé :
Culture Empire Ottoman Exposition/Forum/Salon Mehmet II Mimar Sinan Paris Turcs
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank