EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > La Turquie projette de construire un immense (...)

La Turquie projette de construire un immense tunnel sous-marin pour relier l’Europe à l’Asie


Ecrit par Engin, 2015-03-03 19:18:07


La Turquie projette de construire un immense tunnel sous-marin pour relier l’Europe à l’Asie (vidéo)

par Arnaud Lefebvre · 03 mars 2015

Le gouvernement turc veut construire un tunnel sous-marin sous le détroit du Bosphore qui sépare l’Europe, depuis Istanbul, de l’Asie. Le tunnel devrait mesurer 6,5 km de long et se situerait à 110 mètres au-dessous du niveau de la mer. En outre, selon le premier Ministre truc, Ahmet Davotoglu, cette construction qui est un « signe avant-coureur de la nouvelle Turquie » devrait permettre un trafic plus aisé entre les parties asiatique et européenne d’Istanbul. Le tunnel comprendra trois étages : deux étages pour des voies autoroutières, dans la partie supérieure et dans la partie inférieure du tunnel, et un étage pour une voie ferroviaire, située dans la partie intermédiaire. Selon le quotidien local Hurriyet, il s’agit d’un projet fou.

Selon Lufti Elvan, ministre turc des Transports, le projet devrait coûter environ 3,5 milliards de dollars et l’Etat ne devrait débourser « aucun centime » car le financement viendrait d’entreprises privées. Cet accord avec la sphère privée devrait être connu en juillet prochain après les élections générales. Si tout se passe comme prévu, le tunnel devrait être fonctionnel en 2020.

Selon certains observateurs, il ne sera pas simple de trouver des investisseurs privés pour le projet.

« La conjoncture économique de la Turquie pour ce genre de projets n’est pas la meilleure. Le problème est qu’il est très difficile d’obtenir des financements étrangers pour ces projets et le gouvernement a du mal à trouver suffisamment des financements privés nationaux. Dans ce contexte, il est fort probable que ce tunnel ne voie jamais le jour, même si certains ont prétendu la même chose au sujet de grandes infrastructures qui, malgré les difficultés financières, ont quand même pu être réalisées », a déclaré Alex Christie-Miller, correspondant de Newsweek et du Times à Istanbul.

Mot-clé :
infrastructure Investissement Technologie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank