EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > La Turquie juge "nécessaire" une extradition (...)

La Turquie juge "nécessaire" une extradition de Gülen des Etats-Unis


Ecrit par Engin, 2015-02-05 17:07:42


La Turquie juge "nécessaire" une extradition de Gülen des Etats-Unis

Avec l’orient le jour

05/02/2015

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu a jugé "nécessaire" jeudi l’extradition des Etats-Unis de l’imam Fethullah Gülen, l’ennemi juré du président Recep Tayyip Erdogan qui l’accuse d’avoir bâti un "Etat parallèle" pour lui nuire.

"Bien sûr qu’il doit être extradé. Nous avons d’ailleurs (avec les Etats-Unis) un accord à cet égard, il y a le droit international et des accords internationaux", a déclaré M. Cavusoglu, cité par l’agence de presse gouvernementale Anatolie.

Âgé de 73 ans, M. Gülen vit depuis 1999 en Pennsylvanie (est des Etats-Unis), d’où il dirige un important réseau d’écoles, d’associations caritatives et d’entreprises. Fidèle allié de M. Erdogan depuis son arrivée au pouvoir en 2002, il est devenu son ennemi juré depuis le scandale de corruption qui a éclaboussé le gouvernement islamo-conservateur turc il y a un an.

Aujourd’hui chef de l’Etat, M. Erdogan l’accuse d’avoir fabriqué ce scandale de toutes pièces pour provoquer sa chute et a engagé depuis une lutte à mort contre ses intérêts, notamment en procédant à des purges massives dans la police et la justice, où le mouvement guleniste disposait de nombreux appuis. Dernier épisode de ce combat, le pouvoir a pris le contrôle mardi soir de 63% du capital de la banque Asya, le 10e établissement bancaire du pays, réputé proche de M. Gülen, au motif qu’il avait violé ses obligations de "transparence".

En décembre dernier, la justice turque a formellement inculpé M. Gülen, accusé d’être à la tête d’une "organisation terroriste". Son passeport turc a également été annulé, a rapporté mardi l’agence Anatolie.
Les autorités américaines ont jusque-là refusé de l’extrader. M. Gülen et ses proches nient catégoriquement vouloir saper les fondements de l’Etat turc, accusant en retour M. Erdogan de conduire son pays vers le "totalitarisme".

Mot-clé :
Justice
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank