EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > Le Parlement Européen met l’accent sur les (...)

Le Parlement Européen met l’accent sur les jumelages entre régions et villes


Ecrit par TN-pige, 2009-02-23 21:41:07


Un rapport d’initiative sur la révision de l’instrument européen de voisinage et de partenariat met l’accent sur les jumelages entre régions et villes et apporte son soutien à la future Assemblée parlementaire paritaire avec les pays du voisinage oriental.

Dans le cadre de la révision de l’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP), le rapport d’initiative de Konrad Szymański (UEN, PL) demande à la Commission d’accélérer la publication des programmes d’action annuels sur son site web et de convaincre les gouvernements partenaires de publier régulièrement, à l’intention des citoyens, leurs documents de programmation nationaux.

Favoriser le jumelage

Les députés encouragent la Commission et les autorités nationales, régionales et locales à promouvoir des programmes de jumelage entre villes et entre régions. Ils demandent une aide appropriée en vue de renforcer les capacités administratives locales et régionales dans les pays limitrophes et de promouvoir des programmes d’échange destinés à la société civile.

Le Parlement encourage la Commission à répertorier les problèmes les plus fréquents auxquels ont dû faire face les autorités de gestion, aussi bien dans les régions frontalières de l’Union que dans les pays de la politique européenne de voisinage, afin d’élaborer des solutions mieux adaptées à ceux-ci pour la prochaine période de programmation. Les députés préconisent également de favoriser les initiatives de formation comme les programmes d’enseignement de la langue des pays limitrophes les jumelages destinés aux fonctionnaires.

Assemblée de voisinage oriental "Euronest"

Compte tenu des récents évènements géopolitiques dans le voisinage oriental de l’Union européenne, les députés soulignent l’importance de prévoir une participation communautaire accrue dans la région de la mer Noire et un partenariat oriental ambitieux. Ils soulignent la nécessité d’accélérer, à l’égard de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, de la Géorgie, de l’Ukraine et de la République de Moldavie la création d’une zone de libre échange dès que les pays partenaires seront prêts.

Pour ces pays, les députés mettent l’accent sur la nécessité de mener à bien les mesures vers la libéralisation des visas pour l’Union et le renfort de la coopération régionale de manière à promouvoir la stabilité et la prospérité dans le voisinage européen. Ils proposent de créer une Assemblée de voisinage oriental "Euronest", dans le même esprit que les Assemblées "Euromed" et "Eurolat". Celle-ci se consacrerait à la mise en œuvre de l’IEVP dans les pays d’Europe orientale : Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Moldavie, Ukraine et Belarus.

Les députés soutiennent la proposition de la Commission pour que de nouvelles relations soient instaurées avec les pays du partenariat oriental sur la base de nouveaux accords d’association adaptés aux pays, propres à mieux répondre aux aspirations des partenaires à une relation plus étroite et se félicitent du fait que la sécurité énergétique fasse partie intégrante de la proposition concernant le partenariat oriental.

Union pour la Méditerranée-Processus de Barcelone

Les députés rappellent que la PEV, dans son volet Méditerranée, doit être complémentaire du Processus de Barcelone, et que ses objectifs doivent être définis plus clairement afin de renforcer le Processus de Barcelone en privilégiant une approche multilatérale régionale.

Financement

Les députés soulignent la nécessité d’augmenter l’enveloppe financière de l’instrument de voisinage et de partenariat de manière à ce que la politique européenne de voisinage puisse atteindre ses objectifs de plus en plus ambitieux et soutenir ses nouvelles initiatives régionales. Ils demandent que la répartition géographique de l’aide financière européenne entre pays méditerranéens et pays de l’est de l’Europe soit maintenue, conformément aux dispositions des perspectives financières pour la période 2007-2013.

Le Parlement invite enfin la Commission à évaluer de manière stricte les besoins réels des pays auxquels elle fournit actuellement une aide au développement et des aides similaires.

Mot-clé :
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank