facebook
twitter
rss
EURTRY:
logo

Défaite du lobby arménien : la Turquie accueille avec satisfaction la décision du parlement suédois

Ecrit par TN-pige, 2008-06-17 11:00:00


Le Parlement Suédois a rejeté mercredi par une écrasante majorité un projet de résolution pro-arménienne par un vote de 245 voix contre et 37 pour. La résolution visait à décréter une histoire officielle selon laquelle les affrontement inter-éthniques entre Turcs et Arméniens de 1915 constituent un "génocide unilatéral", version défendue par les ultra-nationalistes arméniens.

La Turquie a accueilli la décision avec satisfaction. « Le peuple turc, avec son gouvernement et son opposition, est reconnaissant à tous les partis politiques représentées dans le parlement suédois (...) de leur décision de rejeter les appels à une reconnaissance des allégations arméniennes » a déclaré Egemen Bagis, conseiller du Premier ministre Turc et député de l’AKP.

L’ambassadeur turc en Suède Necip Egüz a exprimé également sa satisfaction suite au rejet des parlementaires suédois. « Le gouvernement suédois soutient l’établissement d’une commission commune d’histoire entre la Turquie et l’Arménie. Il reconnaît que cette question appartient aux historiens. C’est une décision appropriée » a déclaré Necip Egüz dans un communiqué de presse cité par l’agence de presse Anatolie.

Les événements de 1914-1922

Des affrontements inter-ethniques et des déplacements forcés de populations en Anatolie orientale, entre 1914 et 1922, ont fait plusieurs centaines de milliers de morts parmis les Turcs et les Arméniens. L’Empire ottoman était alors engagé dans la Première Guerre Mondiale aux côtés de l’Allemagne et de l’Empire Austro-Hongrois. Dès 1914, des Arméniens ottomans ont massivement pris le parti des Russes, contre les Turcs, se livrant à des massacres de masse et à des pillages dans l’est de l’Anatolie. A la suite de ces événements, le gouvernement ottoman décida d’éloigner une partie de la population arménienne des zones de front et à risque. Ce transfert se solda par un lourd bilan humain.

La Turquie et de nombreux historiens rejettent catégoriquement la thèse controversée d’un "génocide" que le gouvernement ottoman aurait perpétré contre la population arménienne de l’Empire. Cette thèse, défendue par les nationalistes arméniens, est aujourd’hui instrumentalisée afin d’exercer des pressions politiques sur la Turquie, notamment pour entraver la perspective de son adhésion à l’Union Européenne.

Lire également :
- La Suède résiste à la propagande du lobby arménien

#Lobbying arménien Question Arménienne Suède Turcophobie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank